Vendredi 30 mai : Sia dépose les armes !

Vive les vacances, dé !

J’ai eu du mal à me remettre à l’ordi, car depuis que j’ai livré mon interprétation de Sia dans la Tribu, je n’ai plus d’énergie. Bien vouloir, mais pas pouvoir. Et chaque fois que j’ai pu remettre en place tous mes os qui sont tombés au fond de mon corps, brisés par la fatigue, j’avais à peine allumé l’ordi que… délestage ! Après, quelle galère pour recommencer ! Enfin mon but n’est quand même pas de me plaindre, car j’ai pris une décision. Je prends des vacances.

Entre Wootico, le blog, la tribu, et plein d’autres choses moins drôles, force m’est de reconnaître que je suis une tite chose très fatiguée de nos jours. Je rassemble donc mes dernières forces pour vous donner les nouvelles sur la première de la tribu.

Finale du ccf la tribu

De gauche à droite, Joséphine (Néné Gallé), Mado (kesso), Ndeye Xadhy (Okassa), Assi (Eyanga), Michèle (Mme Scarano), Ndeye Fatou (Panda), Yacine (Zenzie) et Imaniyé (Sia) – Photo : SDF

C’était super ! D’abord, il y avait beaucoup de monde ce soir là au centre culturel Senghor, ex ccf. Un public attentif et très réactif. Nous avons pu apprécier la pertinence des répliques aux nombreux rires qui ont ponctué notre prestation. A la fin le public a été très généreux en applaudissements. Je pense comme d’autres personnes que la fin du spectacle peut être améliorée. Mais il parait que nous valons Sorano maintenant et contact est déjà pris pour ce faire. Notre metteur en scène était très satisfait on dirait. Les comédiennes sont enchantées et ravies de poursuivre l’aventure, même si Mado, la petite de 12 ans que j’ai emmenée dans la troupe, nous a toutes ravi la vedette et a fait preuve d’un talent qui remplit ses parents de fierté et la fit couvrir d’éloges et de compliments.

Ce n’est pas maintenant que je vais aller leur dire que j’arrête… Imaniyez le tableau : « Ah oui, génial, qu’est ce que c’était bien ! mais… va vous falloir trouver quelqu’un d’autre pour jouer Sia, parce que moi, heu… je préfère écrire ! » Oumar Ndao fait une attaque, Mamadou Diop une apoplexie et toute la troupe me regardera d’un œil lourd de reproches. N’est ce pas ? Donc me voila enrôlée dans la tribu pour une durée indéterminée. Je ferai tout pour y prendre plaisir, mais je lorgne déjà vers la sortie. Dès que possible…

En attendant, stop ! stop tout, et surtout stop l’ordi. Je veux de l’air, respirer à plein poumons et la petite côte est toute indiquée pour ça. Avec Régine, ca va être un plaisir. Alors au fait, ses cadeaux ? Ceux qu’elle m’a apportés ou ceux que j’ai choisis ? Je vous raconte…

Elle m’a apporté évidemment de ce rhum dont je vous dis que je ne vous dis pas ! En plus d’un appareil photo numérique, un parfum (comble du luxe) des mangots de la Martinique, des châtaignes, du chadron béni (plante médicinale qui soigne presque tout, désormais planté dans mon mètre carré de jardin)… une pleine valise de vêtements pour Munyahni. C’est déjà beaucoup trop, mais que c’est bon ! Ah, j’oubliais la gelée de goyave que j’ai partagée avec la tribu pour leur faire gouter. Dé-li-cieux ! Et puis, les bracelets…

Ah ces bracelets, quand je les ai vus, j’ai capoté ! Elle les a achetés en passant au Maroc, en argent travaillé, de toute beauté. Alors la, mézami, j’ai laissé parler mon cœur et tuant toute velléité de remord vis-à-vis des copines auxquelles ils étaient destinés, je-les-ai-pris rek ! Rien à faire pour le défaire. D’ailleurs j’en ai porté un au spectacle de la Tribu. Les copines ont flashé dessus ! Quoi ? vous trouvez que j’exagère ? Moi aussi. Mais graoul, ils sont en sécurité dans mes bras… Et puis ça m’amuse de faire semblant d’obtenir ce que je veux dans la vie ! On a les preuves qu’on peut…pas vrai ?

Alors, mon programme c’est, vous savez quoi ? le repos to-tal, les pieds dans l’eau, l’air du large dans les voiles, et toutes voiles au vent !
Je vous ramènerai des images de ces vacances, les premières depuis… nan-ni-nan-nan ! Oh, juste quelques jours. Car Régine et moi avons décidé de faire un son avant qu’elle ne reparte. Donc faudra tout organiser. D’ici là, je dors, je mange, je bois, je dors, je me ballade sur la longue plage qui donne sur la maison, je redors, je joue au scrabble avec Régine, je joue à la guitare, je re-re dors…Ce qui fait que je serai en pleine forme lorsque nous nous retrouverons…En attendant, je vous laisse le soin de découvrir dans les autres rubriques mes passions et tout ce dont il faut qu’aujourd’hui je me repose.

A très très vite…Si Dieu veut !

*Mezami : mes amis. *Nan-ni-nan-ni : la nuit des temps. *graoul : tant pis…wolof