Adieu à Lucien Lemoine, décès des délégués haïtiens : Le FESMAN endeuillé !

Quelle triste coïncidence !

Le Festival Mondial des Arts Nègres n’a pas encore eu lieu, mais les liens tissés entre le Sénégal et la délégation Haïtienne qui y travaillait font qu’elle se trouve aujourd’hui endeuillée, non seulement par la disparition confirmée de certains de ses acteurs Haïtiens, mais aussi par celle de Lucien Lemoine, le plus illustre Haïtien de Dakar depuis le Premier Fesman de Senghor… Quelle triste coïncidence.
[Not a valid template]
Jacqueline et Lucien, les amoureux de la Diaspora

Les artistes ont, comme tout le monde, payé un lourd tribu au sort qui frappe Haïti. Et le hasard fait que c’est précisément la semaine où le monde entier a les yeux braqués sur son île natale déchirée que Lucien Lemoine a tiré sa révérence, à Dakar qui l’avait adopté (ou qu’il avait adopté) à l’age de 87 ans.  Il était venu avec Jacqueline, son épouse comédienne, participer au Premier Festival Mondial des Arts Nègres.
Séduits par l’Afrique qu’ils découvraient, couvés par Senghor qui avait compris leur attachement, ils étaient restés. Ils sont devenus Sénégalais sans jamais cesser d’être Haïtiens. Dakar met en terre aujourd’hui celui qui incarnait le Retour de la Diaspora Antillaise… Un moment fort avec les évènements que l’on sait.

On ne peut qu’avoir un élan de tendresse pour Jacqueline Lemoine, seule désormais pour affronter sa souffrance d’Haïtienne devant le drame sans nom de son pays natal, et sa souffrance de femme et d’épouse, privée en un moment pareil de son compagnon et complice avec lequel elle nous a toujours donné l’image de la force de cette Diaspora qui sait d’où elle vient, ce qu’elle veut, où elle va. Et avec quelle élégance !
Toutes mes condoléances Madame Lemoine, et bon courage… Nous pensons à vous.
[Not a valid template]Georges Anglade et Gertrude Seinin, lors de la dernière rencontre des Ambassadeurs de bonne volonté à Dakar. (Photo Roland Choinard)

Le Festival Mondial des Arts Nègres est donc en deuil de ce militant de la première heure et également sur place, en Haïti même, avec la disparition, voire la mort confirmée de membres de la délégation haïtienne qui collaborait depuis des années avec l’équipe du prochain Festival. Parmi eux, l’illustre Georges Anglade, décédé avec sa femme dans le séisme.

[Not a valid template]Quelques membres de l’équipe haïtienne dont on est sans aucune nouvelle !

Lélia Brumier, correspondante des Haïtiens au Fesman ne dort plus depuis qu’elle est sans nouvelle de « sa » délégation, dont la chanteuse et actrice culturelle Chantal Drice, très activement recherchée. Si l’un de vous a des nouvelles, merci de me le faire savoir afin de l’en informer…

__________________________________

Voici l’image des Lemoine dans son contexte, sur la page :
www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/scott.html

Voir l’image d’une partie de l’équipe d’Haïti au Fesman dans son contexte :
www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1…