Alain Huygues Despointes mis en examen… Somptueuse mobilisation artistique contre son discours !

Comme les hommes peuvent être merveilleux…

Quelle étrange sensation de me sentir en même temps contente de retrouver le continent et triste de quitter mes Antilles dans cette situation non réglée ! Triste de voir la bêtise humaine et contente qu’Alain Huygues Despointes réponde de ses propos racistes ! Triste de voir qu’il y en a tant qui pensent comme lui mais si contente de voir qu’il en est qui réagissent, et merveilleusement s’il vous plait, comme ici…

« Que les hommes peuvent être beaux! fantastique! merveilleux » s’exclamait Pahdoc, une de mes lectrices, pour commenter la merveilleuse vidéo publiée dimanche dernier et que je vous invite à voir ou revoir ici, tant on ne s’en lasse pas.

Oui, les hommes sont, nous le savons bien capables du pire comme du meilleur. Pour une fois, nous avons commencé par le meilleur, avec cet autre cadeau d’artistes, des danseurs cette fois, animés par un chorégraphe, un auteur, la musique… tous unis pour désirer et danser l’avènement d’un monde meilleur.

Un monde sans les pensées et les actions liées aux pensées de Alain Huygues Despointes, le béké de la Martinique, dont on a annoncé l’inévitable mise en examen pour apologie de crime contre l’humanité, entre autres.

[Not a valid template]
Le vieil homme et son arbre généalogique teinté uniquement de sang… blanc ?
(Photo France-Antilles)

Voir ici l’article de France-Antilles concernant cette mise en examen…

Voir ici la vidéo qui lui vaut cette mise en examen

Je pense que cet article va chagriner « Béké », avec qui je discute dans les commentaires de l’article en question. Elle a mal de voir un vieillard  sur le banc des accusés et refuse de le considérer comme raciste mais comme stupide.

Pour moi, même si je souffre chaque fois qu’un humain souffre, je finis par croire qu’il y a des souffrances que l’on s’inflige soi-même et qui sont méritées… Entre la souffrance des miens et celle de Monsieur Despointes et de sa grande famille, y’a pas photo, hein ?

Je sais pas, je demande…

______________________________________________

B O N U S
(un peu long, mais l’actualité oblige…)

Pendant ce temps là, où en sommes-nous de la grève en Martinique et Guadeloupe ?

« Aujourd’hui à Paris, Yves JEGO (toujours Secrétaire d’État à l’Outremer) a présenté la fameuse LODEOM (Loi de Développement Économique de l’Outremer), avec un budget augmenté de 150 Millions d’€uros, et une meilleure répartition des charges en matière d’accession à l’emploi et de soutien aux PME, TPE et autres MPI (création et extension de zones franches, abaissement de charges pour certaines entreprises…). Comme quoi, de temps en temps il faut savoir taper du poing sur la table pour se faire entendre… Cette loi doit être présentée à compter de la semaine prochaine au Sénat.

En Guadeloupe, au moment où j’écris, rien n’a encore filtré de la Préfecture en ce qui concerne la signature du texte définitif de l’accord Jacques BINO sur la hausse des bas salaires, qui doit être entériné par le Préfet et le LKP. Après les allers-retours du week end et un texte jugé incomplet par le LKP, ce dernier a fait parvenir au Préfet une version plus proche de ses attentes et tenant compte notamment de la récente démission de Mr MALO de son poste de Président de l’Association des Maires de Guadeloupe (son nom figurait encore sur le texte livré hier au LKP par la Préfecture). En bref, le LKP verrouille tout pour être certain de ne pas être dupé à l’arrivée.

La signature de cet accord, et de celui sur la baisse des prix des 100 familles de produits de première nécessité devraient, sauf surprise, marquer la fin de la grève, et le début de la deuxième phase des négociations : celles concernant TOUS LES AUTRES POINTS de la plate-forme de revendication (santé, emploi, minima sociaux, environnement…). En attendant la vie reprend progressivement dans l’Archipel, avec en premier lieu la réouverture de certains établissements scolaires.

En Martinique, le week end a aussi été très agité et plein de volte face. Rappelons qu’hier encore, le Collectif du 05 Février refusait de signer (à l’appel de sa base) l’accord sur la hausse des salaires, qui a finalement été signé aujourd’hui avec l’ajout d’une clause prévoyant que Patronat et Syndicats se consultent à nouveau au mois de Septembre pour une nouvelle augmentation de 50 € pour les bas salaires, de 6 % pour les salaires compris entre 1,4 et 1,6 SMIC, et de 3 % pour les salaires au dessus de 1,6 SMIC.

Mais Ô coup de théâtre, voilà que 3 des syndicats composant le Collectif (CFDT, FO et CGTM) refusent de signer l’accord aux côtés de Michel MONROSE, prétextant une consultation de LEURS BASES RESPECTIVES. À cette heure l’accord reste valide, et il ne manque plus que la signature de la GCTM et de la CGTM-FSE, les autres syndicats l’ayant co-signé.

En Martinique aussi, la signature d’un accord sur la baisse des prix de 100 familles de produits de première nécessité devrait marquer la fin de la grève.

Il est bon de noter que dans l’île ont débuté aujourd’hui les sessions de travail des Commissions Pêche, Agriculture et Environnement (foncier, développement durable…), sous la houlette notamment de l’ASSAUPAMAR (Association de Sauvegarde du Patrimoine Martiniquais), ce qui laisse présager de bonnes orientations en perspective.

Je rappellerai enfin que l’île de la Réunion entre en grève générale à compter du Jeudi 05 Mars, et que la population se prépare à un mouvement d’ampleur en faisant des provisions comme pour une veille de cyclone.

On ne peut qu’espérer maintenant que des accords seront signés rapidement dans les deux DFA afin de mettre un terme à la grève, et que nous puissions ENFIN passer à la deuxième phase de la Révolution : la construction d’une nouvelle Société, d’une nouvelle économie plus égalitaire… »

Communiqué du groupe « Van Lévé » de Facebook

34 comments on “Alain Huygues Despointes mis en examen… Somptueuse mobilisation artistique contre son discours !”

  1. Zorro dit :

    Par contre, ça , je ne supporte pas, parce que c’est faux :

    « La majorité des Français ont des origines multiples, cela les aide-t’il à être moins racistes? » (Padhoc)

  2. Zorro dit :

    Que j’aime lire ça 🙂
    Passionément d’accord ^^
    Bisous
    Zorro

  3. imaniye dit :

    Mais nonnnnnnnnnnnnnn !
    C’était une… provocation, on dira 😉
    et s’adressant à une spécialiste de la provocation (voir ton post sur les albinos, hein ?) on est entre provocatrices, n’est-ce-pas ?
    D’ailleurs ta réaction à mon post d’aujourd’hui 10 mars prouve bien ton intelligence.
    Pas dig sista, mano en la mano
    Passionnément pour l’intelligence et  »amitié
    Imaniyé

  4. Zorro dit :

    « passionnément énervée comme pas possible de voir que le moulin de Zorro est encore arrosé par des incapables qui vont lui faire croire tout ce qu’ils veulent »
    c’est l’image que tu as de moi? C’est vexant 🙁
    Zorro

  5. Zorro dit :

    Non Imaniyé, ne dis pas que je crois n’importe quoi non plus. Roooooooh ! Sinon, je ne serais plus là. Fais moi l’honneur de faire confiance à mon esprit critique.
    Il faut que je t’explique quelque chose:
    J’ai fait l’amère expérience des bidouillages de reportages sur France 2. Un ami à nous, de Marie-Galante, est passé un jour pour un affreux exploiteur béké alors que nous le connaissions très bien (décédé depuis) et nous étions amis aussi avec les employés de sa vieille distillerie. Donc nous connaissions les conditions des uns et des autres. Ce qu’il a dit a été monstrueusement coupé, monté, pour donner une image de lui à vomir, dénonciatrice. Alors que c’était la crème des hommes, reconnu et aimé par les gens à qui il donnait un emploi (virés d’ailleurs par les repreneurs de la distillerie qui n’ont, eux, pas fait de sentiment), et aussi pauvres qu’eux, ce qui reconnaissons-le est rare pour un distillateur. Mais c’est comme ça. Le bonhomme était âgé et miséreux, mais c’était un Blanc, donc supposé esclavagiste pour cette journaliste peu scrupuleuse. Le commentaire off de la journaliste était faux. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas fait confiance à la vidéo sur Despointes et j’ai tout de suite senti le piège.
    Toi qui parles de désinformation, Imaniyé, méfie-toi aussi des montages et truquages. Ils ne sont pas à sens unique. La malveillance va dans les deux sens et tu as raison encore: soyons plus forts qu’eux !
    Bisous
    Zorro

  6. Zorro dit :

    Je viens de regarder aussi complément d’enquête, avec Domota et Damoiseau:) Et Mayotte, qui va devenir département (avec son lot de migrants comoriens qui ont pourtant voté l’indépendance. Enfin, sûrement pas les mêmes…).
    Pour ce qui est de l’essence, c’est vrai que l’on ne comprend pas trop, car il y a 20 ans, on me dit que le carburant était beaucoup moins cher aux Antilles que dans l’hexagone. C’est la SARA et ses taxes régionales qui ont plombé les prix? Mais où passe l’argent de toutes ces taxes, plus l’argent de l’octroi de mer s’il est vrai que c’est de l’argent qui va au Conseil régional? Où cet argent est-il réinvesti? A part l’aéroport de Pôle Caraibes, je ne vois pas de grand chantier en Guadeloupe.
    Tu as vu le sort de l’hôtel Méridien de la Martinique? Même destin pour celui de Saint-François en Guadeloupe…Et ces jeunes qui ne veulent pas d’emploi de service (souvenir de l’esclavage oblige…ça va quand même un peu loin là).
    Pour ce qui est des Blancs indésirables, je t’ai bien précisé Imaniyé que cela ne date pas de cette grève et je t’ai cité le cas d’amis qui ont été choqués en débarquant, il y a quelques années. Moi, je n’ai jamais rien ressenti de tel, mais il faut dire que je suis très intégrée dans ma famille.
    Je souhaite le meilleur aux deux îles et que tous ces problèmes soient réglés. Nottre discussion y participe. Tu me diras où, pour le forum, stp. Merci beaucoup pour avoir tout fait pour avoir ta connexion 🙂
    Tu as raison quand tu dis que tout doit être exprimé. Il faut se dire les choses, ne pas laisser de zones d’ombre et de rancoeur, bien s’écouter et se comprendre. Tu vois que toute ma démarche est sur cette proposition là et ton blog est un espace précieux de liberté, ce dont je te remercie 🙂
    Bisous
    Zorro

  7. Zorro dit :

    P.S. On tue les Albinos, en Afrique…Au Burunda et en Tanzanie. On leur prend les mains pour des pratiques chamaniques…

  8. imaniye dit :

    Tiens, encore de la désinformation annoncée sur France 2, dans complément d’enquête ! Le sujet qui pue : « Antilles : la faute des blancs ! »
    Pfffff Quelle bande de ploucs, ils nous em……. Si ce n’était pas pour vous choquer, je les aurai copieusement injuriés ces maudits qui jettent une huile saturée sur un feu diabolique !
    passionnément nervée comme pas possible de voir que le moulin de Zorro est encore arrosé par des incapables qui vont lui faire croire tout ce qu’ils veulent, alors qu’ils n’ont jamais mis les pieds aux Antilles !
    M…. alors !
    Imaniyé

  9. imaniye dit :

    Mais Zorro QUEL BLANC s’est senti indésirable aux Antilles ? ON VOUS RACONTE DES HISTOIRES !!! Les blancs des Antilles étaient AVEC NOUS dans la grève, on a défilé ensemble, côte à côte !!! Quel est le leader syndical qui a parlé des blancs ? Trouvez moi la trace de propos ANTI BLANCS tenu par un quelconque responsable ou gréviste ? Vous ne comprenez donc pas que vos média font leurs choux gras d’un problème qui n’existe pas pour noyer le poisson ? Je ne connais AUCUN blanc qui se soit senti visé ou mal à l’aise, ni en Guadeloupe, ni en Martinique !!!
    Nous avons reçu Ségolène Royal, une BLANCHE, Besancenot,un BLANC, d’autres responsables politiques qui sont venus nous apporter leur soutien, nous les avons royalement accueillis ! Quelque soit celui qui serait venu, il serait accueilli en frère de lutte contre la vie chère et ce que les guadeloupéens ont appelé la pwofitation, c’est à dire l’abus !
    S’il vous plait, arrêtez de faire de cette REVOLUTION DES MENTALITES, de cette crise sociale, sociétale et économique, une crise raciale ni anti française !
    Cessez cet amalgame qui justement nous empêche d’avancer !!!
    Arretez d’être le jouet de ces média qui continuent de vouloir faire de l’audience sur un FAUX PROBLEME que nous n’avons jamais présenté en tant que tel.
    Nous avons réagi aux propos racistes et nauséeux d’un béké. Nous devions le faire. Mais nous n’avons JAMAIS AU GRAND JAMAIS parlé de racisme enti blanc !
    STOP !!! Ne tombez plus dans ce piège. Et lisez les médias LOCAUX au lieux de lire ce que des journalistes en pantoufle écrivent comme conneries sur des suppositions idiotes qu’ils veulent vous faire avaler…
    Soyons plus intelligents que ces gens.
    Ecoutons nous, comprenons nous et arrêtons de mélanger torchons et serviettes !
    Merci Zorro de tenir compte de ça et de sortir de cette ambiance que l’on a créé pour nous diviser encore plus et nous discréditer.
    Imaniyé

  10. Zorro dit :

    Les relations avec les békés, je comprends.
    Avec les Français, je comprends moins. Vous êtes Français non?
    Ni plus ni moins que moi, avec même plus de droits et des syndicats qui vous défendent , vous. Les nôtres sont achetés…
    Les problèmes sont aussi graves chez nous et il ne se passe pas grand chose. Alors que l’occasion était belle de faire l’unité avec vous.
    Mais tout a été gaché, avec ce truc des békés, qui est tombé à pic, reconnais-le, qui a occulté la justesse de votre combat et a empéché que les travailleurs hexagonaux manifestent un soutien plus actif. Ils se sont sentis plus Blancs et attaqués que travailleurs comme vous. Donc, ils n’ont pas , dans leur majorité, fait pression pour que les dirigeants syndicaux arrêtent de se payer notre tête avec leur journée d’action.
    C’est ça que je déplore…Tu comprends?
    La question des békés était à traiter APRES !
    Ils sont des exploiteurs comme les autres et tous les exploiteurs aux Antilles ne sont pas des békés. On les laisse tranquilles, ceux-là? Je sens que tout va continuer de la même façon. La grande distribution fera les prix qu’elle voudra, les tarifs aériens seront toujours sans concurrence. Sauf que , en plus et ce n’est pas nouveau dans les îles, les Blancs seront devenus indésirables. Il fallait expliquer mieux et jusqu’au fond à vos jeunes, car ils vont tout mélanger. C’est votre devoir à vous de faire la part des choses, sinon, on va à la catastrophe et les Antillais qui vivent en hexagone vont en être les victimes. Il y a déja un gros malaise! Ils accusent le coup courageusement.

  11. imaniye dit :

    Ah Zorro, t’es là ? oufff !!! Hihihi

    Le petit chat, c’est zazou, j’en parle ici :
    http://www.imaniye.net/2009/01/22/quand-zazu-joue-avec-mon-coeur
    Vas vite la contempler, tu vas faire comme moi, craquer toute crue !

    Tu sais quoi, Zorro, il faut faire la différence entre la crise économico sociale qui est en fait une révolution des mentalités dans nos îles, et les problèmes relationnels avec les français et les békés.

    Mais on parle de tout ca dans le forum
    Heureuse de te savoir de retour
    Dès que j’ai un peu récupéré, on en reparle.
    Bizu sucré
    Imaniyé

  12. Zorro dit :

    A-do-ra-ble, le petiti chat^^

  13. Zorro dit :

    Ma chère Imaniyé 🙂
    Je reste d’accord pour le forum Imaniyé, car tu touches toujours mon coeur. (et oui, sentimentale aussi, hélas…comme ces c..s de Français d’ailleurs, qui aiment toujours trop…enfin nous, les gens du peuple…).
    Cela dit, je n’ai pas, moi, à me repentir des exactions et des méfaits historiques et actuels de mes ennemis de classe. Arrangez-vous avec eux, en tant que exploiteurs, mais pas en tant que Blancs, car je veux pouvoir continuer à rendre visite à ceux que j’aime en Guadeloupe, alors plizzz, pas de chasse aux Blancs là-bas.
    Je sais, je sais, ce n’est pas dans ta pensée, mais tu sais bien que ça existe. (je te rappelle: « fwansé dewo! » et « les indésirables, dehors », lu et entendu il y a déja quelques années. Mais c’est du Le Pen acclimaté la bas ! Imagine quelqu’un qui dirait « les étrangers dehors! » ici, en hexagone! Il se passerait quoi? celui qui dirait cela, de quoi le traiterait-on?
    Que Dieu te bénisse également , bisous
    Amicalement
    Zorro

  14. Zorro dit :

    faute de frappe: je ne tiens pas à LA mienne 🙂

  15. imaniye dit :

    Ma chère Zorro
    Et moi qui me suis démenée comme une dingue pour avoir la connexion AUJOURD’HUI afin d’ouvrir le forum pour qu’on discute ? Ce n’est plus la peine ? Tout ça pour ça ?
    Tant pis…

    Dommage aussi, car nous avons, rien que dans ta dernière contribution, de quoi discuter, mais alors vraiment en profondeur. Encore faudrait-il que l’on s’entende, que l’on s’écoute, que l’on essaie de se comprendre.

    Je t’aurai alors expliqué en détail ce que j’entends par réparation.
    Et peut-être, je dis bien peut-être nous serions nous alors comprises.

    Je te souhaite à toi aussi une bonne continuation et laisse le débat ouvert pour ceux d’entre les lecteurs et lectrices qui voudraient y participer.

    Que Dieu te bénisse ma sœur et te fasse comprendre la vérité, même si elle est dure à entendre.

    Passionnément
    Imaniyé

  16. Zorro dit :

    Parce que la France ne paie pas encore assez pour ces fameuses « réparations » ?
    Mais promenez-vous donc dans les banlieues des grandes villes ici et vous verrez si la France ne recueille pas toutes les misères du monde! On ne fait que ça, de réparer! Et, sur un plan pragmatique mais symbolique, on reconstruit tout ce qui a brûlé! Ce qu’on peut être bêtes quand même! Et on nous en demandera quand même toujours plus. La France est devenu un pays PAUVRE , elle est en train de vendre son patrimoine et son âme au plus offrant. Elle ne peut plus protéger ses vieillards, faire vivre ses travailleurs ni éduquer ses enfants.
    Un exemple tout bête: tu connais le numerus clausus dans les études de médecine. Les étudiants de France restent sur le carreau et subissent, même compétents, le barrage du passage en 2eme année. Bilan, on n’a plus de médecins. On en fait venir d ‘Afrique noire et d’Afrique du Nord. Je pense que c’est une bonne réparation, non? sauf qu’ils doivent évidemment manquer chez eux. Mais de ça, personne ne parle. Que voulez-vous de plus? Notre peau? Prenez-la, je ne tiens pas à ma mienne.
    C’est toi qui t’étonnais que je mette le problème sur un plan financier. Mais c’est quoi les réparations, hormi les réparations morales? Un pays? Israel doit se battre tous les jours pour subsister, je vous rappelle.
    Notre système de protections sociales est pratiquement cassé: le fameux « trou de la sécu » après celui des Halles. Nos hôpitaux sont remplis des patients venus du monde entier, surtout des ex « colonies ». Nos retraites sont tellement faibles qu’il y a des pauvres petits vieux qui vivotent avec 250 Euros/mois (tiens, c’est presque les 200 Euros de salaire en plus la bas). Les gens font les poubelles des supermarchés pour manger. Il y a des magasins discount qui se montent et qui ne vendent que des produits périmés, à bas prix. Voilà la France qui s’est « enrichie » et qui doit réparer!
    D’accord, c’est la crise mondiale, mais cet état de fait existait avant la crise. Elle a bon dos la crise et elle tombe à pic!
    Alors il faudrait encore qu’on « répare » plus?
    La France continue de payer partout où on l’a chassée. Mais il passe où cet argent de l’aide aux peuples? Dans les comptes en Suisse des potentats égoïstes et crapuleux qui s’en mettent plein les poches.
    Alors tu as raison Imaniyé. Il faudrait d’abord assainir la situation et rendre aux peuples leur destin et leurs pays. Moi je ne demande que ça, que les Français quittent les états africains et qu’il y ait un grand retour des forces vives de ces pays. Et virez-moi ces profiteurs qui affament leurs peuples, en liaison avec les profiteurs occidentaux qui s’en mettent aussi plein les poches en délocalisant chez vous, tout en créant du chômage ici.
    Retour de tous chez eux, de partout!
    Et solidarité des peuples dans leur effort d’émancipation du capital.

    Voilà.
    Ceci était ma dernière contribution, parce que je constate que nous ne parlons pas de la même chose, que vous restez toujours sur un plan sentimental et moral, que vous n’avez que les mots reconnaissance (c’est déja fait) et réparations à la bouche (demandez cela à qui de droit, mais pas au peuple français qui n’en peut plus et qui ne demande qu’à se battre contre sa propre bourgeoisie -chacun la sienne mais c’est la même partout)

    Bonne continuation, amicalement
    Zorro

  17. imaniye dit :

    Oh, MERCI pahdoc !
    M75, je suis née dans une petite commune du nord atlantique en Martinique et je l’ai quittée il y a 5 ans pour faire mon retour définitif sur ma terre ancestrale.
    Je suis donc imprégnée de mon histoire qui, comme le signale Padhoc, N’EST PAS enseignée dans les écoles, malgré la loi du 21 mai 2001 qui fait de cette histoire un droit. Mais les Noirs peuvent attendre cette fameuse reconnaissance que les Juifs ont su obtenir et qu’ils veillent à faire respecter avec la vigilance qu’on leur reconnait.
    Je vous signale aussi qu’ils ont exigé et obtenu TOUTES les formes de réparation possibles, y compris financières puisque les ETATS, dont la France ont largement contribué à l’édification d’Israël, terre obtenue également en guise de réparation.
    Quelle réparation pour nous autres, descendants d’Africains ? Une loi non respectée ?
    Désolée, cela ne suffit pas.
    Mais encore une fois, il ne s’agit absolument pas de faire du Français d’aujourd’hui la victime de ses propres ancêtres ! Il s’agit pour nous que notre souffrance soit reconnue et respectée. Il s’agit de faire en sorte que soient réparés, dans nos têtes et dans nos vies tout le mal que cette histoire continue de faire.
    Je vous renvoie à l’histoire de cette Martiniquaise noire qui HAIT la couleur de sa peau ! C’est une des conséquences directes dont vous êtes témoin aujourd’hui même et qui vous stupéfie ! C’est pourtant la réalité…
    Il y a des moyens de combattre cette hérésie. Nous demandons à ce que ces moyens soient appliqués : reconnaissance, réparation, devoir de mémoire.
    Est-ce trop demander ?
    Passionnément
    Imaniyé

  18. pahdoc dit :

    M75
    Les juifs ont eu une réelle reconnaissances des horreurs qu’ils ont subi et c’est pourquoi ils peuvent laisser leur contemporain en paix. Accordons la même reconnaissance aux Africains et je pense qu’il en sera de même.
    Bravo pour votre combat militant.
    Mon fils qui est en 3ème a passé un trimestre entier (ce qui est bien) sur les horreurs de la shoa, en Français et en histoire (leçon, écrits, lecture, film, visite de musée), en ce qui concerne l’esclavage, une petite leçon en CM2 et quelques références éparses ces dernières années. Pourquoi?
    Le raisonnement sur l’amour est un peu trop simpliste: Il est des hommes qui aiment leur femme et les frappent pourtant!
    Accordons une réelle reconnaissance et nous pourrons avancer.

  19. M75 dit :

    Voilà Padhoc précisément où je voulais en venir – Les békés aiment la Martinique comme n’importe quel autre martiniquais, attaché à sa terre, pour toutes les raisons que vous invoquez – Il ne leur est donc probablement pas encore venu à l’idée de vendre leurs entreprises (pour les plus riches) pour aller vivre ailleurs (là où on ne les montrerait pas du doigt). L’argent seul ne justifie pas tous les choix que l’on fait –

    Je voudrais dire à Melbamoor que je donne ma contribution à cette réflexion parce que j’ai quelques clés pour y réfléchir – J’aime et je connais assez bien la Martinique et les martiniquais, dont des békés que j’ai trouvé préoccupés et impliqués à 150 % dans l’avenir de la Martinique et des martiniquais – A mille lieux des discours que j’entends par ailleurs – Est-ce mon regard vierge de contentieux qui les voit différement de vous ou ais-je rencontré des familles exceptionnelles dans cette communauté ?

    Sans fermer les yeux sur l’histoire, j’étais aux 1ère loges à l’époque de la commémoration du 150 anniversaire de l’abolition et j’ai milité pour que l’esclavage fasse l’objet d’une loi dans le code pénal , mais je ne comprends pas pourquoi on ferait payer à nos contemporains les crimes de leurs aïlleuls ? ça me dépasse.

    Mais vous parlez aussi du présent – Pour mieux comprendre y a t-il des entreprises qui ne respectent pas le SMIC ou autres droits des salariés ? Sont -ils maltraités ? A compétences égales, sont-ils mis de côté au profit des blancs ? Comment cette exploitation se traduit -elle ?

    Merci pour vos précisions Imaniyé, je n’imaginais pas qu’une jolie martiniquaise née à Paris pouvait porter à ce point – l’histoire de ses ancêtres. Combien de générations pour oublier … Les juifs et le monde n’oublieront jamais l’horreur de la shoa.. impossible.. mais s’ils en parlent beaucoup et s’ ils veillent, ils n’accusent pas pour autant leurs contemporains allemands de cette horreur vécue – Ils ont recherché et jugés les criminels nazis quand c’était possible – Quelle autre solution pour avancer ? Je ne vois pas, mais je suis à l’écoute..

    Bonne journée.

  20. imaniye dit :

    C’est drôle Zorro… Quand on parle de Domota, tu adhères à tout ce qu’on dit de mauvais de lui.
    Quand tu entends dans tes propres oreilles ce que dit Domota, tu es entièrement d’accord avec lui…
    Tu ne crois pas que tu devrais écouter plus Domota et moins ce que certains PENSENT de lui ou lui font dire ?
    Je sais pas, je demande…
    Imaniyé

    PS : Je suis en panne de connexion pour le week-end. Amusez vous bien sans moi et à très vite, j’espère. Et…

    BONNE FETE à TOUTES et à TOUS ! Puisque une femme, c’est aussi… un homme !

    Femme passionnément,
    Imaniyé

  21. Zorro dit :

    Quand un hexagonal a dit « la France, tu l’aimes ou tu la quittes », cela a fait hurler à la xénophobie, au racisme et pis que pendre.
    En outre, Domota n’a pas dit  » la Guadeloupe, tu l’aimes ou tu la quittes » » mais  » tu acceptes ou tu pars ». Ce n’est pas la même chose, pas le même registre. C’ est encore pire.
    Amicalement
    Zorro

  22. imaniye dit :

    Re-coucou à tous !

    M75, désolée, mais il n’y a AUCUNE excuse à trouver à M. Despointes et j’espère que la justice le confirmera.

    D’autre part, le fait qu’une Martiniquaise puisse se voir Noire dans le miroir et Blanche dans sa tête, le fait qu’elle veuille « éclaircir la race » (qui est une expression consacrée) comme tant d’autres sont bien la preuve que le crime de l’esclavage a laissé des séquelles aujourd’hui encore, dont la haine de sa propre couleur, une sorte d’auto-antikamitisme, qui, à mon sens, relève carrément d’une patologie que Frantz Fanon a clairement définie dans « Peaux noires et masques blancs ». Il était psychiatre, et savait de quoi il parlait.

    Oui, l’esclavage nous a rendus malades dans la tête. Il en est qui se soignent par la Connaissance, la tolérance, l’ouverture d’esprit, et il en est d’autres qui véhiculent et transmettent leur éducation et leurs problèmes, comme leurs parents et avant eux, leurs grand-parents dont les parents (ce n’est pas si vieux) savaient que, sur l’habitation plus on était foncé de peau, plus on était misérable et méprisés.

    Combien de générations faut-il pour oublier ?
    Voilà la question…
    C’est une des raisons pour lesquelles l’oubli est encore impossible, car les ravages ne sont pas finis, point s’en faut.

    Chère Padhoc, qu’on ne vienne SURTOUT PAS déclarer M. Despointes sénile. Car il faudrait alors m’expliquer comment il peut encore continuer de gérer son empire en l’étant. J’espère que les avocats qui défendront notre honneur dans cette affaire sauront couper court à ce système de défense qui relève, me semble-t-il de la lacheté pure et simple.

    Bonjour Melbamoor, bienvenue chez vous !
    Je suis d’accord, la Martinique, « ou on l’aime ou… on la quitte ! » comme dirait l’autre…

    Bien à vous
    Imaniyé

  23. Zorro dit :

    Et pour parler de Obama, il faudrait connaître les USA. Pour parler du Tibet, il faut connaître la Chine, etc, etc…
    Bref, vaut mieux se taire, comme on ne peut pas tout connaître ni être allé partout… C’est ça?
    C’est quoi cette démocratie du « vécu » où quelqu’un ne peut s’exprimer que s’il a vécu dans le lieu dont il parle?

    Et bien comme ça, Melbamoor, les choses sont claires! Non à l’exploitation, oui, tout à fait, je suis d’accord!.
    Qui serait d’accord avec l’exploitation et qui doit partir? les Blancs?
    Il faut aller jusqu’au bout de votre pensée!
    Tout ce que vous risquez, c’est de tomber de ce que vous appelez une exploitation (et que moi j’appelle une économie insulaire, avec tous ses problèmes de MONOPOLE de la distribution et du transport maritime et aérien qu’il est urgent de casser) à une mise sous tutelle. Mais je vous comprends: vous préférez sûrement la tutellle de Obama à celle de Sarkozy. Ya pas photo. Sauf que c’est le même régime, en plus grave et avec moins de protection sociale. Faites donc l’expérience!
    Zorro
    Zorro

  24. Melbamoor dit :

    A M75 ,
    quand on veut parler de la Martinique, il faut d’abord la connaitre, connaitre sont histoire, il faut y avoir vécu,
    pourquoi Despointes serait t’il parti, alors que sur place il trouve un contexte favorable à son mode de pensées, certains « aliénés » sont toujours d’accord pour subir les jougs des descendants esclavagistes,
    Cela fat des années que la cocotte minute est sous pression,!!

    Ne parlez pas et ne dites pas n’importe quoi! l’esprit et la pensée de Cesare sont en train de nous ouvrir les yeux, il était temps, les Martiniquais au jour d’aujourd’hui, disent STOP à l’exploitation! que çeux qui ne sont pas contents quittent la Martiinique, on n’a pas besoin d’eux, qu’ils s’en aillent!!!

  25. pahdoc dit :

    Le racisme n’a pas de couleur!!! Il y a des racistes noirs, jaunes, blancs, métis, verts quand les racistes sont malades!
    Est-il nécessaire de rappeller que les propos racistes sont punis par la lois et je suis de celle qui respecte la loi. C’est ça aussi la démocratie.
    Je suis Française de triple, voir quadruple origine (Suisse, Allemagne, Italie pour les trois dernières générations!) et je ne pense pas que ceci me donne un avantage sur ma vision du monde. La majorité des Français ont des origines multiples, cela les aide-t’il à être moins racistes?
    Quand à dire que Mr Dépointes aurait quitter l’île s’il avait été un « esclavagiste » (je reprends vos terme), c’est un curieux raisonnement. C’est nier l’attachement qu’un être humain a à sa famille, ses amis, sa maison, son histoire, son patrimoine culturel.
    Quand on a une belle vie, on ne cherche pas à la quitter, c’est plutôt le contraire il me semble.
    Ignorer les propos de Monsieur Despointes pour se focaliser sur les flagrants délits d’asservissement? Je crois pour ma part qu’il faut s’interesser à toutes les misères. Pendant que je m’intéresse au racisme, j’aime savoir que d’autres s’occupe de la pollution, et d’autre encore de la faim dans le monde et d’autre encore au sort de animaux… ect… on ne peut déshabiller Paul pour habiller Pierre.
    Qu’on déclare Monsieur Despointes atteint de sénilité et bien sûr, s’il est malade, il ne sera plus question de juger ses dernières paroles.

  26. M75 dit :

    Bonjour à tous (toutes?),

    Je m’introduis dans votre débat pour apporter ma vision de ce reportage (très mauvais). Mais peut être faut-il préciser que je ne suis ni békée, ni noire, ni même martiniquaise. Metro, parisienne, de double origine et double religion (et moi même agnostique) – ce qui me permet de rester mesurée sur les questions qui touchent au racisme parce que j’en ai assez vu et entendu (y compris dans ma famille) pour savoir que sur cette question là, il n’y a ni frontière, ni limite.

    Pour en venir au reportage, quoi qu’en dise le journaliste, il était dirigé contre les békés pour faire « sensation » – Pour vendre – du caniveau – le choix des personnes, leur posture – Chaque image le démontre – on sent venir le pire – le cap est, les békés immensément riche, sous entendu en train de se prélasser au bord de la mer, les noirs derrière des grilles – ça m’a vraiment choquée, connaissant la Martinique, dans toutes ses composantes et le monde de l’entreprise, pas la bronzette –

    Cela étant dit, les mots ont été dits – J’ai entendu discours similaires de la bouche d’anciens colons d’Afrique du Nord, de bonne foi – D’ailleurs l’Etat français n’avait-il pas fait voter un texte sur les effets bénéfiques de la colonisation ? Pas la peine d’aller chercher cet ancien – Le mal n’est pas comparable, mais le raisonnement identique – Mr Despointes est il convaincu de ce qu’il a dit, peut être, peut être pas – a-t-il essayé de trouver un élément positif dans son histoire, pour vivre avec ? Son discours n’était pas surfait, en tout cas – Enfin, s’il avait l’âme d’un esclavagiste, il aurait quitté l’île avec son héritage pour monter ses entreprises dans un pays où il est facile d’exercer une forme d’esclavage – Si son discours fait mal, de beaux discours ne sont pas toujours sincères – et pas suivis d’effets

    Enfin, sur cette question du métissage ou plutôt non métissage, je relativise depuis que j’ai entendue une amie martiniquaise, noire de son point de vue – me dire que son petit ami était trop noir – et m’ expliquer en riant qu’il fallait blanchir et pas noircir la descendance – alors pardon si je vous choque, mais je l’ai été, de mon côté. Je ne l’ai même pas accusée de racisme, je suis restée sans voix. Très compliqué, tout cela est très compliqué – Alors oui, je me battrais toujours contre l’esclavage, mais je n’enfoncerai pas Mr Despointes, je préfère l’ignorer et me focaliser sur ceux que l’on attrape en plein délit d’asservissement.

    Bien à vous

  27. pahdoc dit :

    Imaniyé, même muette je suis là, et mon fils de 14 ans a adoré « stand by me ». Nous avons également écouté ensemble « j’accuse », un vrai cours d’histoire et de littérature! avec le musique, tout passe mieux. Merci

  28. imaniye dit :

    Merci Fleuryval ! (quel joli pseudo…)
    Merci Padhoc… Contente de te retrouver ici.

    Merci Zorro. tu as raison. d’ailleurs un gros, très gros béké me disait un jour « les indépendantistes ne me font pas peur, tant qu’ils n’ont pas en main nos comptes d’exploitation ! ». Cela m’avait marquée…
    Donc tu as raison.

    Mais pourquoi tu parles d’argent dans cette affaire ? Crois tu que ce soit cela notre motivation ? Et bien tu te trompes… Ce n’est pas pour être indemnisés qu’on a porté plainte Zorro, c’est pour nous rendre justice et prévenir les autres que les choses ont changé et qu’ils ne peuvent plus, impunément, nous mépriser de la sorte.
    Ce n’est donc pas du tout du tout une question de prendre de l’argent de AHD, lequel argent vient de notre poche puisque c’est nous, ces « sang impur » qui faisons marcher ses affaires…

    Quand à Béké, je pense qu’elle suit l’affaire et n’en rate rien, rassures toi. N’est-ce pas Béké ?

    Passionnément,
    Imaniyé

  29. Zorro dit :

    Mon seul commentaire:
    Il aurait été bien préférable de faire comme les travailleurs de la société SLN, en Nouvelle calédonie: se faire ouvrir les livres de comptes . Je vous renvoie au JT de Nouvelle Calédonie du lundi 2 Mars, sur France Ô.
    La mise en examen de Despointes est une satisfaction MORALE pour certains, et probablement beaucoup d’indemnisations pour les « parties civiles », beaucoup d’argent en perspective… Et après? Ils continueroont à faire les prix qu’ils veulent, s’il n’y a pas de contrôle ouvrier des livres de comptes…
    Mais bon, est-ce prévu dans les points de négociation en Guadeloupe et en Martinique?
    Imaniyé, il faudrait aussi le dire à B2K2 sur la page de notre discussion, parce que ici, elle ne voit peut-être pas ce que tu as écrit la concernant.
    Amicalement
    Zorro

  30. pahdoc dit :

    Merci Imaniyé, sincèrement merci.
    Après Obama, Alain Huygues Despointes mis en examen… bientôt une réelle reconnaissance … nous gagnerons! Viva la vie.

  31. Fleuryval dit :

    « Aujourd’hui à Paris, Yves JEGO (toujours Secrétaire d’État à l’Outremer) »
    Décidément j’adore ton blog! C’est beau tout le temps et en plus, avec ça, c’est drôle! ;-))))))))

Comments are closed.