Affaire Guerlain : L’insupportable silence des politiques Nègres !

Papa Césaire, ne repose pas en paix !

Allo allo, y’a quelqu’un ? Y’a pas un parti politique  qui ait rendu publique une position claire et tranchée pour dénoncer les propos infâmes et infamants de Guerlain. Césaire est mort, donc on peut désormais cracher en paix sur sa tombe et son peuple ?

Je ne sais pas pour vous, mais je suis absolument si-dé-rée qu’aucun parti politique de ce pays, aucune autorité politique, n’ait pris position publiquement contre ce scandale qui agite en ce moment même notre monde. Comme si rien n’avait été dit sur ces « sans voix » dont Césaire a voulu, en son temps, être la voix.

On attendait, à défaut d’une dénonciation dans les assemblées et les média français (ce qui me semblait être la moindre des choses, mais enfin…) à défaut d’une plainte immédiatement déposée (qu’on espère bien malgré tout…), on attendait donc au minimum une intervention publique du Mouvement Indépendantiste Martiniquais, d’un bouillant Alfred Marie-Jeanne, d’un Serge Letchimy, (fils spirituel et héritier politique du Nègre Fondamental) outré,  et des autres partis de droite et de gauche, voire d’extrême gauche, tous composés de Nègres et de Mulâtres, toujours en train de prétendre qu’ils sont là pour défendre les intérêts du peuple…

Mais jusqu’à aujourd’hui, à l’heure où le csa met en garde et sermonne, où les associations de lutte contre le racisme ont porté plainte, où les Nègres manifestent devant les Kiosques Guerlain, où la chaine et la journaliste se sont excusés, où le vieillard sénile qui a fait des Nègres travailler justement au noir dans des plantations de Mayotte et qui a quitté l’île pour ne pas avoir à payer de charges sociales pour eux comme la loi l’y obligeait, qui a osé dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas (ceux qui n’ont pas réagi aussi ? On peut se poser la question…) s’est lui aussi excusé, à l’heure où la phrase malveillante, traduite en anglais et en espagnol court sur le web « plus vite que Karl Lexis), où la marque Guerlain s’est désolidarisée de ces propos qui vont sans aucun doute nuire sérieusement à son chiffre d’affaire, à l’heure où les Africains Américains, outrés, menacent de réagir, et bien nos politiques, Nègres et Mulâtres ? RIEN !

Oui, il y a eu des « statuts » et des plus ou moins longs discours apparus plus d’une semaine après les faits sur facebook et sans doute d’autres résaux sociaux. Comme si tout le monde avait internet ! Comme si tout le monde ne jurait que par ça s’informer ! En tout état de cause, Man Nini ou Ti Sonson qui ne maitrisent pas l’internet, ont vu et entendu à la télé M. Guerlain les injurier. Ils voient pareillement et écoutent le silence de ceux pour qui ils se sont déplacés pour voter, en croyant qu’ils défendraient leurs intérêts.

Je ne parle pas du chef de l’état dont une réaction nous aurait plutôt surpris tant on connait ses positions. Celui que Césaire avait refusé de recevoir pour cela, ne va pas monter au créneau pour défendre les Nègres de sa république. Ça on peut le comprendre. Je ne parle pas de Mme la fille de Micheaux Chevry, ministre des pays de Nègres dont l’allégeance au système du silence est, à cette occasion, on ne peut plus parlante tout pendant qu’elle ferme comme les autres sa bouche ! Je ne parle même pas de Rama Yade qui peut s’offrir le luxe qu’on crache sur elle sans rien dire, elle que chouchoutent les Français, (on ne va pas se fâcher avec la majorité ?)…Je ne parle pas des chefs de ces partis qui savent si bien faire le tour de nos « régions » de Nègres quand il s’agit de faire la pêche aux voix en périodes d’élection et qui là, sont aux abonnés absents !

Je ne veux parler ici que des nos femmes et hommes politiques Nègres et Mulâtres de la Martinique ! Je parle de ceux qui, quelque soit leur bord politique se prétendent la plupart du temps enseignés, voire nourris  de  l’enseignement d’Aimé Césaire, mais qui acceptent de voir son grand cri de nègre insidieusement mais si sauvagement bafoué! Cette mission que l’on sait Césaire avoir accompli, à savoir exiger  et inspirer le respect pour les Noirs du monde entier, il n’y aurait donc aujourd’hui plus personne pour y veiller ?

Je suis consternée. Et je me souviens de la fougue et du courage des Césaire, des Darsières, des Manville, des Ménil, et des personnalités de la société civile comme les Cabord Masson, les Pulvar… Ah oui Pulvar, père de Audrey, la courageuse journaliste, celle à avoir rempli son devoir de négresse tenant un micro de relever le gant, dans une superbe chronique, ce sans quoi cette affaire eut été bien promptement enterrée.

Sachez Messieurs les élus qui font et défont les congrès en notre nom à tous, que le peuple n’a pas seulement besoin de routes et de lycées, de subventions et de stades de football ! Le peuple se nourrit aussi de Respect et de Dignité. Et sur ce coup là, vous les avez laissés sur leur faim. Ils sont obligés de réclamer « communautairement » ce respect et de faire preuve de cette dignité que vous avez oublié, cette fois, de leur témoigner vous aussi, en laissant un vieil esprit bourré de thunes, d’orgueil autant que de haine cracher sur eux !

J’ai honte… Et je remercie François Durpaire qui, dans le journal Le Monde de ce jour, choqué par le traitement dédaigneux  de cet évènement par des soit disant spécialistes, demande s’il faut laisser l’indignation à la seule communauté noire ?

Une communauté sans tête puisque les responsables politiques chargés de les représenter ont la leur enfoncée si profond le sable…

_______________________________________

Voir l’image dans son contexte ici…

40 comments on “Affaire Guerlain : L’insupportable silence des politiques Nègres !”

  1. Imaniyé dit :

    Bonjour Gadom et bienvenue sur ces pages.
    Vous êtes reçu ici dans un blog privé, d’une Africaine Martiniquaise, plus au fait des affaires qu’elle vit au quotidien.
    Je vais retenir votre second post et faire fi de votre agressivité que je mets sur le compte de la souffrance qui nous habite tous et que vous ressentez sans doute avec acuité…
    Dans ce post vous développez les informations que je donne concernant l’attitude de ce rentier fénéant et je vous en remercie, mes lecteurs en seront sans doute enrichis.
    Concernant votre dernière phrase, par contre, nous serions heureux d’en savoir plus, mais vous semblez préférer la polémique à l’info qui nous aurait rassurée quand à la réactivité de nos frères de Mayotte sur ce sujet, infos que nous ne trouvons nulle part et qui serait bienvenue ici.
    Nous aurions préféré savoir qui, quand, quoi pour laver notre honneur à tous…
    Ce serait tellement plus constructif !!!
    Mais bon, je comprends que vous soyez dépité comme nous que nous nous connaissions et nous fréquentions si peu. Mais savez vous que cela ne dépend que de nous ? Alors Gadom, dîtes nous ce qui se passe de votre côté et communiquons sans animosité, d’accord ?
    On vous écoute et on vous attend.
    Merci de votre visite et à bientôt
    Passionnément
    Imaniyé

  2. gadom dit :

    Aller pour info et expliquer ce qui c’est passé en dehors du contexte martiniquais….

    Guerlain à mayotte se faisait appeller « Papa mayotte »
    Sur son exploitation à Combani, des familles de clandestins travaillaient pour son compte, au moindre refus ou incartade de ces « clandos », il téléphonait à la police qui tout simplement venait chercher les clandos pour les reconduire…

    en 2002, L’inspection du travail, passe dans l’exploitation et trouve 33 clandestins (les autres ont couru dans les champs…)
    Sommé de payer, M Guerlain décide de quitter Mayotte pour Anjouan.
    Le salaire de base à mayotte est de 800 Euros,
    les clandestins sont payés entre 50 et 200 Euros.
    A Anjouan, le salaire de base est de 25 euros.

    Ce silence des politiques « negres » comme vous dites, est certainement du au fait que les mahorais sont trop éloignés de la culture antillaise, pour n’avoir le moindre intéret à leurs yeux…

  3. gadom dit :

    Vous dites : « demande s’il faut laisser l’indignation à la seule communauté noire ?

    Une communauté sans tête puisque les responsables politiques chargés de les représenter ont la leur enfoncée si profond le sable… »

    Quand on voit que sur votre Blog, vous ne parlez que de la martinique,
    Le corporatisme n’est vraiment pas loin.
    De plus vous citez mayotte, une fois!
    sans expliquer le détail des relations entre guerlain et mayotte, et après renchérissez sur la martinique…
    A croire que les negres ne sont que martiniquais…

    Un négre mahorais déçu.

  4. C’est une honte, tout simplement inacceptable!

Comments are closed.