Alain Huyghues Despointes : Comment ruiner un béké antikamite ?

Ces idées qui lui ont échappées lui seront elles fatales…

Tout le monde a bouché son nez face aux propos nauséeux du vieux béké. Et tout le monde a réagi… N’empêche que le porte monnaie du triste sire est au bout de pratiquement toutes les boissons gazeuses, les glaces et les confitures consommées dans nos pays. Les appels au boycott fusent, et ça marche !

Buzz sur internet : Extraits du magazine « Les derniers maitres de la Martinique » diffusé sur Canal +, voici les Propos indignes de Alain Huyghues Despointes, petit fils de colon esclavagiste, auteur de crime contre l’humanité,  riche béké de la Martinique, Chevalier de la Légion d’honneur par décret présidentiel…

Très bientôt, je vous retrouverai ici même pour vous livrer quelques remarquables réactions à cet évènement qui a comme obligé le loup à sortir de bois, et forcé beaucoup de békés à se positionner aux yeux d’une opinion publique plus sensible que jamais… Pour aujourd’hui, je vous propose de nous recentrer sur celui par lequel le scandale est arrivé, au plus mauvais moment pour la communauté béké, accusée d’être responsable en grande partie de la vie chère contre laquelle la population s’est insurgée.

Depuis plus d’une semaine, ses propos sont au centre de toutes les conversations, dont ces quelques phrases qui lui vaudront de se retrouver jugé pour apologie de crime contre l’humanité et négationnisme, suite à la cascade de plaintes qui n’ont pas fini d’être déposées contre lui par des individus et des associations…

Ses propos condamnables sur les bons côtés de l’esclavage...

« Les historiens exagèrent un peu  les problèmes, ils parlent surtout des mauvais côtés de l’esclavage, mais il y a des bons côtés aussi. C’est là où je ne suis pas d’accord avec eux, il y a des colons qui étaient très humains avec leur esclaves, qui les ont affranchis, qui leur donnaient la possibilité d’avoir un métier, des choses… »

Ses propos ahurissants sur la préservation de la race blanche…

«….Quand je vois des familles métissées avec des blancs et des noirs, les enfants naissent de couleurs différentes, il n’y a pas d’harmonie. Il y en a qui naissent avec les mêmes cheveux que moi, d’autres ont les cheveux crépus dans la même famille avec des couleurs de peau différentes. Moi, je trouve pas ça bien… On a voulu préserver la race... »

Depuis que le scandale a éclaté, le triste sire aurait quitté la Martinique pour parait-il, se faire soigner en France. Peut-être pense-t-il qu’il n’a pas grand chose à craindre d’un peuple qui a déjà tant accepté ? Peut-être se dit-il que de toutes façons, on aura beau être indignés, on finira toujours par mettre un de ses produits importés dans notre caddie !

La liste donc circule des produits qu’il ne faudrait plus acheter pour donner à Alain H.Despointes une bonne réponse à son insulte.

Vous pensez bien que cette liste, j’allais la publier ! La voilà donc…

En Martinique :
SOPROGLACES : production de glaces MIKO, PARADIS GLACES, FLOUP
SNYL : production de yaourts et jus de fruits YOPLAIT, MAN LITTÉE, CARESSE ANTILLAISE
SNEMBG : production de boissons gazeuses COCA COLA, ORANGINA, SPRITE, FANTA, ROYAL SODA, L’ORDINAIRE, VAVAL, CAPRISONNE.
DENEL : production de jus de fruits et confitures ROYAL, MONT PELÉ

En Guadeloupe :
SOCREMA : fabrication de glaces, yaourts et jus de fruits MIKO, PARADIS GLACES, FLOUP, YOPLAIT, CARESSE ANTILLAISE.
COFRIGO : distribution des boissons gazeuses fabriquées par SNEMBG (idem Martinique) et des jus ROYAL

En Guyane :
DIADOM : distribution des boissons gazeuses fabriquées par SNEMBG (idem Martinique & Guadeloupe) et des jus ROYAL
CILAM DISTRIBUTION : distribution des glaces fabriquées par SOPROGLACES

Franchement, mésésédam, boycotter les boissons gazeuses et chimiques et trop sucrées et les glaces industrielles de Monsieur Despointes, c’est pas très pénible ! Non seulement ça ferait du bien au porte monnaie, mais aussi à la santé de tout le monde…

___________________________________________

Dernière minute : LE BOYCOTT EST EFFECTIF

Aujourd’hui dimanche, à l’heure où j’écris cet article, quelques supérettes et petites surfaces ont été ouvertes pour permettre aux gens de faire quelques courses en produits agro alimentaires, ainsi d’ailleurs que des stations service. Les Martiniquais ont donc pu s’approvisionner quelque peu… Mais hééééééé !

LE BOYCOTT A COMMENCE !
Regardez la photo du jour publiée par www.bondamanjak.com, ce jour !

Halucinnant : Les rayons sont vides ! Sauf ces produits qui sont encore en rayon, bien rangés comme s’ils n’avaient jamais été touchés par la clientèle pourtant vorace par ces temps de pénurie totale. Ce sont tous des produits dont M. Despointes est le distributeur en Martinique.

Yèssssssssssssssssss !
Pourvu que ça dure…

149 comments on “Alain Huyghues Despointes : Comment ruiner un béké antikamite ?”

  1. Johan dit :

    Aujourd’hui ou en est-on sur le boycott?
    Les habitudes de consommations ont-elles changé?

  2. Imaniyé dit :

    Merciiii !
    😉

  3. gerard dit :

    Pour info:

    http://martinique.rfo.fr/infos/actualites/justice-report-du-proces-dalain-huygues-despointes_24110.html

    « JUSTICE. Report du procès d’Alain Huygues-Despointes
    Prévu mercredi, le procès pour « apologie de crime contre l’humanité, provocation et incitation à la haine raciale » du chef d’entreprise béké de 84 ans, a été reporté au 17 septembre.

    Alain Huygues-Despointes © DR Le procès aura lieu à Fort-de-France. Ce report a été décidé en raison de l’absence de son avocat parisien, l’un des trois avocats assurant sa défense.
    Suite à une information judiciaire ouverte le 10 février 2009 par le procureur de la République de Fort-de-France, M. Despointes avait été mis en examen début mars de la même année en raison de propos tenus dans une enquête diffusée par Canal+, intitulé « les derniers maîtres de la Martinique ». Ce film revenait sur la communauté béké, soit 1% de la population martiniquaise, qui détient 52% des terres agricoles.

    « Préserver la race »
    Alain Huygues-Despointes, blanc créole, descendant des colons, y affirmait entre autres « vouloir préserver (sa) race ». « Dans la même famille, il y en a qui sortent avec des cheveux, comme moi, y en a qui sortent avec des cheveux crépus, avec des couleurs de peau différentes, expliquait-il dans le documentaire, au sujet du métissage. Je ne trouve pas ça bien, nous, on a voulu préserver la race. »
    Ce documentaire, diffusé en métropole le 30 janvier 2009, avait fait grand bruit en Martinique avant même sa programmation sur Canal+ Antilles le 6 février, à l’heure où la grande crise sociale de février-mars 2009 débutait aux Antilles (Guadeloupe et Martinique).
    Selon l’un des avocats de M. Despointes, la défense était prête mais en l’absence du confrère parisien retenu en France pour « des raisons professionnelles », elle a préféré solliciter le renvoi. Plusieurs associations, dont SOS Racisme, sont parties civiles dans ce dossier ».

  4. sacha dit :

    Bonjour,

    Je voulais savoir où en étais aujourd’hui, novembre 2009, la plainte contre Huyghes Despointes. J’avais suivi l’affaire en mars dernier mais sans news des médias officiels, j’aimerais beaucoup avoir quelques nouvelles à ce sujet.

    Merci par avance.

    Alex aka sacha

  5. J-Philippe CL dit :

    Bonjour à tous,
    Je vous raconte mon histoire.
    J’ai 56 ans je suis métisse issu d’une graine de Béké et négresse.
    Ma mère est la fille de l’ancien propriétaire de l’usine de notre chère eau gazeuse Didier, elle a travaillé avec lui dans cette usine pendant les années 40 et, les Békés ne reconnaissent pas les enfants métisses.Cet homme qui s’appelle Gaultier nous a laissé dans notre misère éternelle.
    A ce jour nous avons la loi de L’ADN comment faire pour récupérer La part que ma mère à droit.
    Ce monsieur qui est mon grand père est décédé, ma mère aussi, et c’est la soeur de mon grand-père (Germaine Marsan né Gaultier) qui a récupéré tout les biens, et qui est autre que la famille Marsan (Béké Martinique).

  6. pahdoc dit :

    Imaniyé, vidons nos poches de la colère car elle est mauvaise conseillère, et nous pousse à la barbarie. C’est d’autorité dont nous devons faire preuve et faire respecter les Droits de l’Homme. Ici, aucun laisser-aller ne doit se faire sentir, et je m’accroche à ce cocotier sans lâcher-prise, chaque jour.
    Nous connaissons pour la plupart les 30 articles dont le premier est:
    Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

    Mais connaissons-nous le préambule qui a fait que ses Droits de l’homme aient vu le jour. Il faut le lire car il en apprend beaucoup…

    Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

    Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l’homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l’humanité et que l’avènement d’un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l’homme.

    Considérant qu’il est essentiel que les droits de l’homme soient protégés par un régime de droit pour que l’homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l’oppression.

    Considérant qu’il est essentiel d’encourager le développement de relations amicales entre nations.
    Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l’homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l’égalité des droits des hommes et des femmes, et qu’ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande.

    Considérant que les Etats Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l’Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

    Considérant qu’une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.

    L’Assemblée Générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l’homme comme l’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l’esprit, s’efforcent, par l’enseignement et l’éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d’en assurer, par des mesures progressives d’ordre national et international, la reconnaissance et l’application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.

    C’est chaque matin, comme petit-déjeuner que l’on devrait servir ce texte aux gens divers et variés qui ont le pouvoirs et aussi au commun des mortels.
    Nous sommes chaque jour à pavoiser sur le fait que nous soyons le pays de Droits de l’Homme… nous l’avons signée certes, maintenant il faudrait peut-être la mettre en application ou elle ne restera qu’une mascarade, de l’opium pour nous endormir.

  7. imaniye dit :

    Chère B2K2 (Bédeukadeu…)

    Merci de ton appréciation.

    Si vous pouviez dire vrai ! Se je suis vraiment la « belle personne » que vous évoquez, j’en serai heureuse. Malheureusement, les défauts que je me reconnais (et que je vous cache très très soigneusement) sont là pour me rappeler toute mon imperfection et me montrer le long chemin qu’il me reste à parcourir pour être comme je le voudrais, une… belle personne !
    Mais je twavay, je twavay !!!

    Je travaille entre autres à avoir la réflexion la plus juste, et dans une discussion comme celle que nous avons ici, il est important quand même de se comprendre. Si à l’issue de cet échange tu n’as pas changé d’un iota, Zorro n’a pas changé, Padhoc non plus et moi non plus, oui, on aura passé un bon moment de défoulement. Mais… aurons nous avancé ?

    Or, nous avons quand même un objectif, un idéal notamment en ce qui nous concerne toutes les deux, de contribuer à la paix sociale dans notre pays, pour nos enfants. Non ? Je crois que c’est notre devoir et notre responsabilité. Nous sommes obligées de faire des efforts communs pour justement transformer ce passé qui nous divise en histoire. Non ? Je sais pas, je demande…

    A ce stade, compte tenu de l’océan d’incompréhension dans lequel nous nageons, il me semble que TOUTES les opinions sont recevables et respectables. Nous, hommes, comme tu dis, sommes différents. Là où je suis tolérante, celui là peut se sentir fâché ou coléreux, ou énervé comme nous avons pu l’être à tour de rôle ici.

    D’une manière générale, je trouve que toutes les opinions exprimées dans cette page sont tranchées, certes, mais respectueuses. Alors continuons de débattre, mais de grâce, allons au fond, vidons les poches de colère aussi, car ce sont elles qui empoisonnent nos rapports. Et ce n’est pas en les ignorant qu’elles cesseront d’être. C’est en étant exprimées au contraire, évacuées, entendues qu’elle peuvent mourir de leur belle mort.

    Il y a toujours la place dans le cœur qui le veut bien pour accueillir la colère de l’autre et, la comprenant, lui répondre avec la douceur qui va aller, à son tour, habiter son cœur…

    Poésie ? Je rêve, Peut-être … Mais pourquoi pas !
    Passion, passion, quand tu me tiens…

    Imaniyé

  8. B2K2 dit :

    Salut Imaniyé , et zorro
    je rejoins zorro , sur un point capital Imaniyé tu es une belle personne et meme si nous n’avons pas les memes opinions , meme si nous ne « sommes pas en phase totale » , merci pour l’ouverture , et la sensibilité qui forcent  » l’admiration , l’estime et conduisent à la réflexion  »
    Le monde est fait d’etres humains n’ayant pas les memes opinions , les memes moeurs , les memes coutumes , les memes croyances , bref rien en commun ! hormis la tolérance , pour moi la première des qualités , dans nos rapports aux autres . Arriver à : « entendre  » l’autre sans immédiatement dresser le mur de la haine , sans les classer dans des catégories , à priori , bonnes ou mauvaises , sans mensonges , sans désinformations , sans propagandes .
    Une analyse objective ne peut etre que le fruit d’une longue réflexion , car le terrain est difficile à déblayer , et les manipulateurs nombreux .
    Mais est il indispensable de convertir l’autre à ses opinions pour s’estimer ?
    Il faut croire que non , car j’ai autant d’estime pour toi Imaniyé , que j’en ai pour Zorro (que je rejoins sur beaucoup de points) .
    En revanche , la violence JUSTIFIEE de Florence m’a vraiment mise en collère , la réponse de celui qui ne pouvant faire valloir ses arguments , tape l’adversaire et se retourne vers l’histoire pour tenter de « moraliser » les instincs les plus bas .
    Une bataille d’opinion , une bataille politique , une bataille économique ! certe tout cela est de bonne guerre , mais la violence transformée en vertue … nous voilà revenu à l’époque des Huns , et ATTILA un héros universel !
    Mais la collere est mauvaise conseillere , je m’arrete là .
    Bisous à toutes les deux , mes petits enfants m’appellent .

  9. Zorro dit :

    Merci Imaniyé !
    Oui, je sais que les séparations géographiques sont difficiles…
    Mais si, il y a toujours des points de rencontre entre nous: regarde ce qui s’est passé sur la video musicale dont tu nous as gratifiés, songs around the world!
    Et puis toutes tes chansons à toi, que je trouve superbes aussi.
    Donc ne t’en fais pas et reste ce que tu es , une belle personne 🙂
    Bisous, bon week end
    Zorro

  10. imaniye dit :

    Oh ma chère Zorro, merci de te soucier de moi !
    Il faut dire que :
    1) j’ai un gwo pwal (chagrin d’amour) de mon fils que j’ai laissé en Martinique et cela me perturbe un peu en ce moment. Un petit coup de blues… Je suppose que c’est normal…
    2) Moi aussi je sens que je n’ai plus la force de répéter…
    3) Cela prouve aussi que certaines fois, je ne sais pas quoi dire. Je n’ai pas de réponses toutes faites, ni pour B2K2, ni pour toi. Je pense vraiment en profondeur à tout ça et je ne vois pas où on peut se rencontrer vraiment. Où nous pouvons dire de concert : et bien sur ça, au moins, on est en phase totale ! Ça me chagrine…
    Ton dernier message, plein de sollicitude me touche et m’oblige à sortir de ma réserve. Et j’ai aussi envie que d’autres personnes s’expriment sur la question.
    Le forum est en préparation. Je trouve que les formalités d’inscription sont un peu obscures, c’est pour cela que je ne l’ai pas encore balancé vraiment, mais j’y travaille…
    Ceci dit, je suis les échanges, et je continue de réfléchir et… de souffrir.

    Ce post me donne l’occasion de souhaiter la bienvenue aux nouveaux venus dans ses pages. Cela me fait plaisir de voir la fidélité d’un lectorat qui va grandissant…

    Merci à tous !
    Passionnément
    Imaniyé

  11. Zorro dit :

    Imaniyé tu vas bien???
    On ne te voit plus ces jours-ci, ça va?
    Bisous
    Zorro

  12. Zorro dit :

    Merci, B2K2, parce que moi, je n’ai plus la force de répéter.
    Bisous
    Zorro

  13. B2K2 dit :

    « Commprenez que notre histoire justifierait mille fois que nous soyons violents , beaucoup plus que nous ne le sommes finalement  »
    cette diatribe s’adressait à zorro n’est ce pas ?

    * mais curieusement je me sens concernée .

    L’histoire justifierait donc la violence ?
    « et beaucoup plus , que nous ne le sommes » combien plus ?
    jusqu’ou doit aller la violence pour vous satisfaire ? et pour satisfaire quoi ?
    un juste retour des choses ! après un siècle et 1/2 de  » progrès » de l »humanité en … humanité , il faudrait aujourd’hui vous donner un droit à la violence , et vous vous sentiriez enfin en paix avec vous meme !
    Alors , dites moi en quoi vous montrez vous meilleur que mes ancetres ? toutes ces leçons d’humanité , toute cette souffrance dans la mémoire collective se satisferaient donc d’une vengeance sur les générations du 21eme siècle .
    faites moi donc un descriptif détaillé des violences qui remettraient les compteurs à zéro ,vous risqueriez , peut etre , de mettre à mal l’adage du « bon noir , versus méchant blanc  » .
    Un Ghandi , un Mandela , un M .Luther king , un Obama peut etre , (il n’a encore rien prouvé) , un Cesaire surtout ( parcequ’il est plus proche de nous) forcent l’admiration et l’estime , ce sont eux qui font la grandeur et la dignité de leurs peuples et font réfléchir les autres .
    L »apologie de la violence , n’a jamais grandi personne et surtout n’a jamais convaincu personne , mais si cela satisfait un obscur besoin de … JUSTICE par coutumace , s’applicant aux descendants des criminels , il faudrait donc condamner aussi tous les descendants des nazis sur des générations et des générations à venir .
    La violence JUSTIFIEE a de beaux jours devant elle .
    Je vous souhaite donc , Florence , une belle vie , sans ulcère !

  14. Zorro dit :

    Un tout dernier mot et j’en ai terminé:
    le Moët et Chandon, très cher et très mauvais, boycottez-le aussi!
    Car je ne sais qui a réussi à vous convaincre que c’est le meilleur des champagnes.
    Mais celui-là a réussi un bon coup marketing…sur le dos de la crédulité, du suivisme, du snobisme et du porte-monnaie. Je ne dirai pas des défauts typiquement antillais, car nous avons les mêmes, dans bien des domaines.
    Quand on sait que la Guadeloupe et la Martinique arrivent en tête pour la consommation de champagne en toutes occasions, il est quand même malheureux que le consommateur d’autres marques passe pour un malpoli quand il offre autre chose que du Moët!
    Quand on se dit pour la fin des monopoles, il faudrait voir de ce côté-là aussi.
    Il y a belle lurette que les hexagonaux qui peuvent encore s’offrir du champagne (pour les grandes occasions !) ont compris que les marques se paient cher et sont passés à autre chose.
    C’est bien sûr un exemple dérisoire, mais pertinent.
    Zorro

  15. Zorro dit :

    Oui, allez tous chez mac Do!
    Au moins, c’est américain, ça rend moins gros. ca vient de chez Obama^^. C’est bon pour la ligne.

  16. Zorro dit :

    C’est qui « ils »?

  17. Neter dit :

    Attention a la nourriture qui se vend dans leur supermarche.Mangez le plus naturel possible, évitez le KFC, car sachez que si ils veulent empoisonner les antillais, c’est principalement par ce moyen que cela sera fait. Il n’est qu’à observer les taux d’obésité galopant chez nous et surtout nos enfants.

  18. Zorro dit :

    Bonjour!

    « Alors je prendrai ce week end le temps de lire tous les posts. »
    Oui, Florence, car je pense que vous m’avez mal lue.
    De toute façon, on ne sortira jamais de cette impasse tant que vous resterez sur un mode historique et sentimental.
    Je me place sur un plan plus politique, l’un n’excluant pas l’autre de ma part, mais de la vôtre, si.
    Donc voilà.
    Vous avez tué mon espoir naissant, bravo et encore merci…
    Bonne lecture…
    Ma chère Imaniyé, merci de ta patience.
    De quel forum parles-tu? Un autre que celui qui est sur ce blog?
    Bonne journée à tous
    Zorro

  19. L-cyber dit :

    Merci pour avoir lancer cette initiative visant au boycott des produits importés par ce raciste,et encore merci beaucoup pour cette liste précise des marques importées par ce vieux taré .Je n’achèterai plus aucun produit importé par ce petit trou duc,à bon entendeur salut,et encore,big up! pour cette initiative,tchimbé rèd pa moli!

  20. Zorro dit :

    Et je quitte ce débat, parce que décidément, je perds mon temps.
    Bonne continuation
    Zorro

  21. Zorro dit :

    Florence,
    Merci de votre message.
    Je constate avec ô combien de regrets que vous n’en sortirez jamais, que nous n’en sortirons jamais.
    Et j’en suis désolée.
    Je comprends, je suis concernée par votre douleur, mais désolée, je ne suis pas concernée par ce qu’a fait il y a plusieurs siècles une bourgeoisie dont je ne fais pas partie et qui est mon ennemie.
    Je ne fais pas partie de ce monde-là.
    Je souffre sous leur joug, moi aussi, ainsi que ma famille.
    Alors continuez à vous lamenter, moi j’essaie d’agir, avec les moyens qui me restent.
    Amicalement
    Zorro

  22. Florence dit :

    Bonjour,

    J’ai lu une dizaine des échanges entre zorro, Imaniye et B2k2.
    D’abord merci à vous toutes pour cet échange.
    Bien que certaines paroles me causent une vraie souffrance, je crois que nous n’y arriverons pas l’un(e) sans l’autre.
    Alors merci pour ces mots échangés, ce n’est pas grave de ne pas être d’accord, si on arrive à se parler.

    Zorro, je ne sais que penser, mais vos posts m’ont bousculé. Alors je prendrai ce week end le temps de lire tous les posts. Mon impression, mais ce n’est qu’une première impression, est que vous entendez ce que dit Imaniye de façon légèrement décalée. Je me permets de réagir à vos propos car ils m’ont blessée, comme ils blesseraient une majorité d’antillais (Guadeloupéenne je suis).

    Je crois que vous réagissez par réaction, comme je vois beaucoup de français ici (je vis à Paris) le faire, avant même qu’on vous dise quoi que ce soit, vous répondez « Ne me faites pas porter les crimes de mes ancêtres ».
    Je crois que ce n’est pas le propos. Le crime de ce AHD est le même que celui de ses ancêtres, il le crie haut et fort, dès lors il peut en porter la responsabilité. Bien qu’ayant grandi en Guadeloupe, bien que connaissant mon histoire, j’ai vu ce reportage un matin sur Canal Plus et j’en ai eu les larmes aux yeux, j’en ai concu un profond désespoir, pour nos pays.
    Laissez nous dire notre souffrance, nous avons eu notre lot de douleurs et notre lot de silence.
    Pardonnez ma rudesse mais nous ne parlons pas de vous, les blancs de France (je supose que vous l’êtes) dans ce cas précis.
    Nous parlons des blancs créoles, vous n’êtes pas dans le même bateau. Non que nous n’ayons du ressenti vis à vis de vous, il est différent.
    mais simplement, reconnaissez nous le droit d’êtres humains de ne pas supporter d’être méprisés, OUVERTEMENT, encore et encore.
    Alors n’excusez pas des propos dont il ne fait aucun doute qu’ils sont odieux, et la théorie du vieillard sénile est affligeante car AHD est pour le moins un homme d’affaires avisé, et sa soi-disant sénilité ne déteint vraisemblablement pas sur ses capacités intellectuelles et son entendement. Ne nous cachonsderrière notre petit doigt. ce AHD est profondément raciste, c’est un fait, je dirais même que c’est son droit, MAIS, le pacte républicain, le vivre ensemble impose qu’il ne le clame pas comme si c’était bien. Car ce n’est pas bien. C’est de celà qu’il s’agit et pas autre chose. Les mêmes causes devant produire les mêmes effets, ce monsieur mérite d’être condamné.

    Quant à la France et la non-responsabilité des générations actuelles, n’est-ce pas un peu facile ?
    Vos propos sont blessants quand il semble (j’espère me tromper) que vous banalisez l’esclavage des Antilles, le noyant dans tous les esclavages comme c’est la nouvelle pensée depuis deux ans. Là encore, laissez nous nous insurger contre NOS maux. Dire que NOUS avons souffert nest pas dire que nous SEULS avons souffert. Mais permettez nous une once d’égoïsme, et de pouvoir traiter nos problèmes, notre esclavage, nos stigmates, sans les banaliser au prétexte que d’autres ont eu les mêmes ou les ont encore. Nous ne pouvons pas régler tous les problèmes du monde, nous nous attaquons aux nôtres, qui quoi qu’on en dise, pourrissent encore notre rapport au monde.
    Vous avez le droit de ne pas comprendre, mais de grâce ne nous jugez pas.

    Quant à la responsabilité des africains, là encore c’est nous faire insulte. C’est comparer le fait d’individus, ignobles et vils, qui ont pillé leur propre continent, à un appareil d’état, un système institué, qui a enrichi cette nation dans laquelle nous vivons.
    Alors là encore laissez nous régler nos problèmes avec les africains. Car certains pays africains ont demandé pardon pour la faute de certain d’entre eux. La France elle, a nié l’horreur pendant plus d’un siècle, puis a fini par légiférer du bout des lèvres.
    Alors oui nous avons le droit de parler à la France d’aujourdh’ui de ses crimes d’hier, car ls ne furent pas le fait de quelques individus s’enrichissant individuellement. Ce ne veut pas dire que nous ne demanderons pas des comptes aussi aux africains. Ce sont deux problèmes distincts, deux interlocuteurs distincts, CHACUN doit assurmer sa part de responsabilité. C’est profondément douloureux d’entendre la France et les français nier leur part de resposabilité dans ce crime. Car CE crime a un temps fondé la richesse de la nation française et surtout, je me répète, ce fut un crime d’état, organisé, pensé, justifié par des théories fumeuses, tant celles de l’eglise complice, que celles des scientifiques, et des penseurs.

    Alors oui cet esclavage là, au-delà de sa raison économique qui est indéniable, puisque nous fûmes des biens, des machandises, avec une valeur qui justifia même l’indemnisation des colons pour la perte de leurs esclaves (snif).
    Mais au delà de tout celà, il a des fondements racistes. De nous ils dirent « ils ont le nez si plat qu’on aurait peine à croire qu’ils ont une âme ».
    L’esclavage uniquement économique demande aux individus de travailler et de se taire.
    L’esclavage raciste, leur dit en plus qu’ils sont des moins que rien, qu’ils sont des meubles, qu’ils n’ont ni culture, ni dieux, ni filiation. L’esclavage raciste écrit « le Code noir ».
    C’est bien ce dernier que nous avons subi non ?.

    Ne le banalisez pas car celà nous fait mal, celà rajoute au mal que nous avons au fond de nos corps, de nos coeurs, de nos âmes.

    Aujourdh’ui je crois profondément que ce racisme d’antan subsiste. Non seulement chez certains (une majorité ?) de blancs créoles et de békés. Mais même chez les bien-pensants de cette société française. Sous la forme d’une arrogance insoutenable, celle d’avoir toujours raison, d’être au-dessus de la mêlée, d’être mieux que les autres.
    Sinon, comment expliquer que le chef de cette nation ose prononcer au 21e siècle les paroles de Dakar, mépriser l’imaginaire de l’africain, comme si « l’africain » était « un », comme s’il était un être si simple à décrypter quon puisse l’enfermer dans une description aussi étriquée.

    Encore une gifle, à nos frais puisque nous payons des impôts qui alimentent le budget de l’état, payant entre autres les déplacements du gouvernement.

    Pour toutes ces raisons je crois que le France n’a pas encore pris la mesure de sa responsabilité dans le présent des antillais, dans le présent du continent africain. Et donc il est je crois nécessaire de lui faire porter les crimes de ses ancêtres, pour qu’elle en prenne la mesure, et s’éloigne enfin de cette arrogance qui fait qu’après des générations, notre carte d’identité ne nous donne toujours pas le sentiment d’appartenir à la République.

    Et puis tout simplement, en histoire nous apprenons les Goths, les wizigoths, Napoléon, tout un passé qui semble important puisqu’on l’enseigne après si longtemps.
    Pourquoi alors ce passé commun que nous avons, cette histoire qui est notre histoire, la vôtre en même temps que la nôtre, pourquoi diantre n’a-t-elle pas sa place dans les livres de l’école de la république. Celà nourrit un ressentiment que vous ne pouvez pas ne pas comprendre je crois. On ne choisit pas son histoire. On ne doit pas trier et ne garder que les épisodes glorieux, pour se réclamer des grands (et encore, Napoléon n’est pas grand pour nous antillais) et oublier le reste.

    Oui c’est tout celà qui nous fait mal, une sorte de double peine. Comme si quoi que nous fassions, ce n’est jamais assez. Nous avons pris le fouet, ne croyez pas que c’est si vieux, nos grand-mère ont vu leurs propres grands-mères nées esclaves, elles ont pu voir leurs cicatrices, et véhiculer la douleur atavique que nous portons en nous. Nous avons travaillé pour rien, puis pour pas grand chose. Nous payons des impots et toujours pas de trace de nous dans les livres d’histoire. Césaire (enfin) au programme du bac pendant 3 ans puis …retiré.

    Comprenez nos âmes blessées, car nous serions un peuple bien chimérique de nous inventer une peine qui ne serait pas sincère. Comprenez que notre histoire justifierait mille fois que nous soyons violents, beaucoup plus que nous le sommes finalement.

    J’espère ne pas vous blesser en retour, ce n’est pas le but, je devais vous dire ce que sucite votre vision de notre histoire. Essayer de vous dire factuellement les raisons de notre sensibilité épidermique face à cette question.

  23. Zorro dit :

    Chères B2K2 et Imaniyé,

    pour vous donner de l’espoir, voici un débat intéressant, loin du politiquement correct médiatique. Débat honnête et passionnant. Je vous le recommande.

    07 mars 2009
    L’hebdo du 07/03/2009 (France ô)

    Thèmes de la semaine: La Guadeloupe, et après? Soudan: Un Président sous mandat d’arrêt

    http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-video=tvradio_emissions_lhebdo_20090307_256k_070320091630
    _RFO

    Moi, ce débat me fait du bien 🙂
    amicalement
    Zorro

  24. Zorro dit :

    Chère B2K2

    « qui représentera le peuple dans sa majorité , cette crise ayant
    1) discrédité les Elites de tous bords
    2)discrédité les politiques de tous bords
    3)discrédité le peuple antillais , aux yeux du peuple français ! »

    oui, c’est la question que je posais. Les politiques sont discrédités et normalement, c’est à eux, élus au suffrage universel, que revient la tache de représenter la « majorité silencieuse », notamment celle des campagnes.

    Ton témoignage sur les insultes raciales m’inquiète beaucoup, à plus d’un titre.
    « Les plaintes sont déja légion , mais je n’y crois pas une seconde , le racisme n’ayant en france qu’un sens : le racisme blanc , le racisme noir n’existant pas , ou alors , il serait “justifié”.
    >>>oui, ça, on le sait hélas. Il n’y a qu’à voir la vie des professeurs ici, dans les banlieues des grandes villes…Les injures fusent et il ne faut surtout pas réagir, sous peine de sanctions professionnelles d’abord et de problèmes avec les parents d’élèves et leurs associations d’autre part. Mais c’est nous qui sommes racistes, n’est-ce pas…

    « Les imbéciles haineux existent dans toutes les couleurs , et pourissent la vie de tout le monde , un état qui s’en sert , pour manipuler , diviser et finallement arbitrer est vil !  »
    >>>> à qui le dis-tu! C’est exactement ce qui se passe.

    « nul doute pour moi qu’ils sauront juguler leur crise , car ils savent , dans les moments difficiles s’unir et faire taire tout ce qui met en danger l’unité nationale  »
    >>>>pourtant, les Noirs de la-bas ont subi le même drame et ont été victimes de ségrégation jusqu’à une date récente. Mais ils n’ont pas le regard toujours dans le rétroviseur. Ils vont de l’avant.

    je te souhaite bon courage et bonne chance.
    Au plaisir de te lire
    Bisous
    Zorro

  25. B2K2 dit :

    Chère Zorro
    merci pour la réponse , décidément je n’arrive pas à vous quitter , mais réduite à l’inactivité , à nouveau , pourquoi pas ?
    juste une précision , en ce qui concerne Domota , ce monsieur qui parrait relativement modéré quand il parle français l’est beaucoup moins en créole , il parvient à donner à ce patois imagé une raisonnance militaire , de ,( comme disait A. Nothomb) « baffe dans la gueule  » .
    cependant :violence et racisme ne sont pour lui que des moyens de manipulation . Il ne me parrait pas annimé par la haine , mais plutot par l’ambition ; une carrière politique , quelque soit le cadre institutionnel adopté .
    Mais , comme tu le dis Zorro , la fin de cette crise n’aura rien résolu ,sinon la destruction durable du tissus économique et social des deux isles . Quand ces fameux Etats généraux auront lieux , qui représetera le peuple dans sa majorité , cette crise ayant
    1) discrédité les Elites de tous bords
    2)discrédité les politiques de tous bords
    3)discrédité le peuple antillais , aux yeux du peuple français !
    Il faudra reconstruire sur ce tat de ruine , comment et avec qui ?
    tout cela sur fond de crise internationale . Non , je ne suis pas optimiste , et l’avenir de ces isles ne me parrait pas évident , c’est la raison pour laquelle beaucoup de jeunes n’ayant pas encore pris
    d’engagement dans la vie préfférerons les prendre ailleurs , le climat plus qu’hostile les y incitant fortement .
    Cependant , beaucoup resteront encore parcequ’ils n’ont plus le choix , mais le désangagement se ferra inexsorablement aux fil des années , et je ne parle pas seulement des békés , mais de tous les entrepreneurs à visages un peut pales , quel que soit leurs origines . Tout le monde , aux cour de ce mois , a une histoire a raconter sur des injures racistes subis ; au sein de leur entreprise , au court d’un débauchage musclé , dans une file d’attente , dans les stations services , ou après des heures d’attente on a refusé de les servir , pour cause de peau trop pale , sans compter tous les sites internet , incitant à la haine , et meme aux viol des jeunes bk (pour faire disparaitre cette race !). Les plaintes sont déja légion , mais je n’y crois pas une seconde , le racisme n’ayant en france qu’un sens : le racisme blanc , le racisme noir n’existant pas , ou alors , il serait « justifié ».
    Les imbéciles haineux existent dans toutes les couleurs , et pourissent la vie de tout le monde , un état qui s’en sert , pour manipuler , diviser et finallement arbitrer est vil ! Je ne suis aujourd’hui ni fière d’etre martiniquaise , ni fiére d’etre française . La nationalité Américaine , est celle que je revendique désormais , le seul pays qui est su dépasser ses clivages , et avancer ,
    nul doute pour moi qu’ils sauront juguler leur crise , car ils savent , dans les moments difficiles s’unir et faire taire tout ce qui met en danger l’unité nationale .
    AU plaisir de vous lire encore , à bientot les copines !

  26. Zorro dit :

    Les négociations séparées sont un signe supplémentaire de ce que je disais : surtout pas ensemble, on risquerait de gagner !

  27. Zorro dit :

    Imaniyé, je suis COMPLETEMENT d’accord avec ce que tu dis dans ta page intitulée « Crise Antillaise : On demande la baisse des prix, on nous offre l’indépendance… »
    Mais pourquoi les commentaires sont-ils fermés?
    Bisous
    Zorro

  28. Zorro dit :

    « Les politiques virent avec le vent la-bas »
    Comme ici!
    Comme disait Edgar Faure: « ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent »

  29. Zorro dit :

    Chère B2K2

    Désolée pour ce que tu as subi et désolée si tu en arrives à vouloir vivre ailleurs.
    J’espère que tes prévisions pessimistes ne se réaliseront pas et que l’entente naîtra de la crise. L’ humanité procède ainsi.

    De loin, et avec toute la désinformation dont nous sommes victimes ici, je réalise que Domota ne peut contrôler ses troupes. Il y a ce que tu dis, ce que Le Point dit et ses propres propos lorsqu’il est interviewé dans les médias, évidemment édulcoré par le caractère public de la chose. Dans les médias, il semble être de bonne volonté. Il a le mérite d’avoir rassemblé tout le monde conrtre la vie chère. Mais comme le dit Jane, il est tombé dans le piège de la dérive raciale (je ne dis pas raciste pour ne pas fâcher Imaniyé^^) organisée par Canal+ pour le compte du gouvernement et du MEDEF national (qui a laissé tomber le MEDEF local , on n’a rien sans rien, n’est-ce pas?), ce qui leur a évité la « contagion ». Pire, il a peut-être participé à ce piège, mais ça, on ne peut pas l’affirmer. En tout cas, ce n’est pas gratuit et la bourgeoisie lui en sera reconnaissante, sois-en sûre. Vous êtes sacrifiés sur l’autel de la continuation du système .
    Tout cela est cousu de fil …blanc ^^
    Cela dit, rien n’est réglé et le gouvernement se désengage complètement de l’affaire en passant le bébé et l’eau du bain aux Etats Généraux. Les politiques virent avec le vent la-bas. Ils ne font rien en temps normal, et obliquent quand il le faut (ex Mme Michaux-Chevry, chiraquienne un temps, indépendantiste depuis quelques années, elle a vu venir le truc, elle…)
    La majorité silencieuse se fera-t-elle entendre dans les Etats Généraux? Qui osera la représenter? Sûrement pas les élus, impliqués dans la grève et les négociations. Restera le vote, je l’espère. Et j’espère qu’il y aura vote… Que rien ne sera décidé comme ça, le fait du prince…Cela s’est déja vu ailleurs.
    Je te souhaite bonne chance pour ta vie nouvelle, si tu choisis de partir. Et au plaisir de te lire.
    Amicalement, bisous
    Zorro

  30. B2K2 dit :

    Je ne pouvais vous quitter sans un dernier aurevoir ou peut etre adieux , cet échange m’a certainement ete bénéfique , car c’est …
    un échange : merci Zorro , merci Imaniyé , le seul qu’il m’est été possible d’avoir en ces temps troublés . Pour le reste, abreuvés d’injures racistes , sur les télés , les radiots , nos lieux de travail , jetée hors de mon bureau à grand renfort de hurlements , d’injures , de coups de poings sur les murs , pour impressionner sans doute , et etre obéi vite ; seule , face à 10 individus déchainés ; on obtempère , apres s’etre entendu signifié :  » la domination békés , c’est fini , cette histoire là !  » (seule dans mon bureau , je ne domine que mes classeurs . ) MAIS impossible de discuter avec la haine ,c’est un mur dense , aveugle et sourd . Toute résistance , est vue comme de la provoc , de l’arrogence béké , qui mérite sévices .
    Alors , Imaniyé , rassure toi je ne me sens pas mieux !
    et meme comment disais tu ? Je me sens devenir , mauvaise , mauvaise , mauvaise !
    Jane , m’a fait du bien , merci zorro , je pense comme elle , et je ne suis pas à 8000 km , l’information je suis dedans , je la vie !ou plutot je la subis !
    La responsabilité de Canal + ? bien sur , mais à l’heure actuelle , je ne pense pas que ces messieurs soient rongés par le remord , mais qu’ils se félicitent , sans doute , que cela est si bien marché !
    Les grèves antillaises se devaient d’avoir une dimention politique et raciale voulue par les extrémistes indèpendantistes , et le gouvernement actuel , pour pousser les peuples exaspérés vers l’indèpendance .
    Marchera, marchera pas ? Que ferra la majorité silencieuse , très silencieuse pour l’instant ; consentante , ou morte de peur ?
    enfin quoi qu’il en soit , le tissus èconomique et sociale est aujourd’hui durablement dètrouit , et c’est exactement ce que voulait les adeptes révolutionnaires « d’un ordre nouveau ».
    Sur ces ruines , les antillais pensent pouvoir reconstruire une société idéale , le seul problème est que l’idéal de l’un ne semble pas etre l’idéal de l’autre , ils faudrait déja s’entendre sur un idéal commun , et c’est loin d’etre le cas .
    A moins que certains imposent leur idéaux aux autres .
    La dérive autoritaire , Mr Domota me semble avoir les qualités requises . Peut etre pourras t’il prendre en charge les deux isles ?
    Trève d’ironie , Imaniyé , tu repars vers ton Afrique chérie ,ou tout est à faire . Je comprends ton dégout pour la société antillaise et ses complications , moi aussi j’aspire à etre citoyen du monde , et à quitter finallement ce microcosme grouillant qui se prend pour le centre du monde . J’opterai pour le pays de B. Obama , un pays moderne , débarassé de ses culpabilités et de ses complexes ,je l’ai quitté il y a 20 ans , aprés y avoir vécu 15 ans , je retournerai donc chez moi et reviendrai de temps à autre , comme toi , voir ce que deviennent les martiniquais .
    Beaucoup de nos jeunes ont compris que de nouveaux horizons , les attendent , un groupe tres nombreux a deja sélectionné le Costat Rica (protectorat Américain) .

    Adieux donc et merci pour cet échange amical , nos vies se croiserons peut etre à nouveau sur des …blogs

  31. Zorro dit :

    Mais elle semble être Martiniquaise, cette femme, Jane.

  32. imaniye dit :

    J’adore les gens qui parlent de la Martinique et de la Guadeloupe en étant à 8000 kms, sur la base de la désinformation intégrale des média français…
    pfffff, c’est fatiguant !

  33. Zorro dit :

    Il y a des gens qui voient clair !

  34. Zorro dit :

    Je ne peux m’empêcher de vous poster ce copié/collé d’un commentaire toujours sur le blog du Point:

    « Jane J’ai mal pour mon pays. Merci Canal + !
    samedi 7 mars | 16:19

    J’ai mal pour mon pays. Merci Canal + ! J’ai mal car la Martinique, l’ile aux fleurs, mon pays, et la Guadeloupe n’avaient jamais atteint un tel degré de racisme, entre communautés. Je précise que ma famille est multicolore, noire, indienne, métropolitaine, caraïbes, avec un arrière arrière grand père béké du coté de ma mère… M Bertrand Méheut, Président de Canal +, porte une grande part dans l’incitation à la haine raciale dans mon pays. Pourquoi avoir diffusé un brulot pareil, tel que le documentaire « les derniers maîtres de la Martinique », tourné depuis le mois d’avril 2008, juste en plein conflit social aux Antilles début février. Conflit opposant la plupart des patrons de la grande distribution (békés) au départ et les syndicats. Documentaire contenant des propos racistes et monté de telle sorte que les communautés békés et noires (avec des images dégradantes de noirs derrière des grilles, tournées lors des obsèques d’Aimé Cesaire) soient opposées les unes aux autres. Je le dis haut et fort, le conflit n’aurait pas dégénéré de cette façon sur fond de tensions raciales si ce documentaire n’avait pas été diffusé à ce moment là. Oui CANAL + est responsable. Oui M Jego et son gouvernement sont responsables, quand on connait les liens entre l’Elysée et Canal +. Avec M Jego qui a légitimité Domota, en lui disant amen, et en le tutoyant lors des négociations devant des interlocuteurs médusés. Un leader raciste et independantiste. M Jego de toute évidence ne connaissait pas le dossier, ni le Préfet. Ils ont fait preuve d’amateurisme. En Martinique le collectif est tout aussi décrédibilisé… Tout cela est minable. Jamais je n’ai connu cela, c’est affreux. On voit donc le pouvoir des mass médias. Je n’ai pas lu d’articles sur ce sujet : de l’influence de ce documentaire, sur le comportement des Antillais ! […] En attendant, la Martinique et la Guadeloupe vivent des tensions raciales comme jamais. Avec un gouvernement qui ne cesse de dégainer son chèquier comme pour se dédouaner de ne pas savoir gérer cette crise grave…

  35. Zorro dit :

    Video visible jusqu’au 9 mars seulement. Dépéchez-vous^^

  36. Zorro dit :

    En revanche, je trouve Domota très bien dans son interview sur France Ô le 5 Mars.

    http://www.rfo.fr/v4_player_jt.php3?ids=1

    Ce qu’il dit des chantiers auxquels il va falloir s’attaquer est très juste et j’adhère à cela.
    Les politiques servent à quoi? A rien selon Lurel^^
    Nous, nous avons NOTRE (lol) journée d’action du 19 mars^^.
    Je pense que personne ne la fera, car une seule journée ne sert à rien. De toute façon, c’est le but recherché par nos dirigeants: que nous nous démobilisions et surtout, que nous ne suivions pas l’exemple de la grève antillaise.
    Zorro

  37. Zorro dit :

    Je pense que ce combat a pris depuis le départ un tour que les Guadeloupéens et les Martiniquais réfutent, à commencer par toi, Imaniyé: une manipulation politique à partir de revendications justes (les prix, le pouvoir d’achat).
    Et les commentateurs en sont conscients.

  38. Zorro dit :

    Autre commentaire auquel j’adhère:

    « Ginkgo

    Monopole toujours là ?!

    vendredi 6 mars | 13:01

    On augmente les salaires de 200 euros, mais quid des monopoles ? S’ils ne sont pas brisés, alors l’argent des contribuales va partir directement dans la poche des gloutons et rien ne sera vraiment changé. Bref, aucun courage politique et l’argent des Français balancés encore plus par la fenêtre. Il aurait été plus courageux, par ex, de favoriser l’installation de plusieurs hard discounters sur l’Ile, cela aurait donné à réfléchir à la grande distribution. Mais non, nos politiques manquent de courage et d’imagination… »

    Et oui…

  39. Zorro dit :

    Voici ce que j’ai trouvé dans les commentaires du Point du 6 Mars, citant les propos de Domota: » »Nous ne laisserons pas des békés rétablir l’esclavage en Guadeloupe »
    où va-t-il chercher tout ça lol !
    Je cite le commentaire:

     » lémol

    Le discours qu’ils veulent entendre

    vendredi 6 mars | 10:55

    Les guadeloupéens adorent qu’on leur parle d’esclavage ; ça fait 160 ans que c’est fini ? peu importe. Dans la mémoire collective, soigneusement entretenue par les chantres de la négritude, le blanc sera toujours le colonialiste dominateur, même si ça ne correspond plus à aucune réalité sur le terrain. Les seuls esclaves que j’ai pu rencontrer au cours de toutes ces années passées en Guadeloupe… ce sont les Haïtiens venus clandestinement sur des embarcations de fortune, venus faire (au noir et pour un salaire de misère) tous les boulots pénibles que les Guadeloupéens ne veulent plus faire (on pourra toujours se poser des questions sur les chômeurs en quête d’emploi…). Et les employeurs de ces pauvres haïtiens sont rarement des blancs… Mais bon, être un descendant d’esclave ça vous donne un statut de victime, et apparemment tous les droits aujourd’hui… en Guadeloupe, surtout quand derrière vous il y a Besancenot et Cie pour en rajouter une couche. Domota l’a bien compris.  »
    Je suis d’accord en gros avec ce commentaire, sauf sur la fin. Il n’y a pas Besancenot derrière.

  40. Zorro dit :

    Yyyeeaaaaaaaaaaaaahhhhhhhh ^^

  41. imaniye dit :

    Yèsssssss !
    Bienvenue dans mon fan club !
    Passionnément,
    Imaniyé

  42. Zorro dit :

    merci pour ta dédicace, Imaniyé, c’était exactement ce qu’il me fallait 🙂

  43. Zorro dit :

    Ce message est aussi valable pour B2K2 🙂

  44. Zorro dit :

    Que viva la vie ^^
    lévé tèt et gadé douvan !

  45. Zorro dit :

    oui, je constate que je passe pas mal de temps sur ton blog 🙂
    En tout cas, c’est un beau blog:) et on n’en voit pas souvent « des comme le tien » 🙂

Comments are closed.