Casa la Blanche, la bruyante,… la raciste ?

De la solidarité négro-Africaine…

Je me croyais partie pour Dakar, je me retrouve sous la pluie à Casa La Blanche… Ah la vie ! Bon ben prenons la comme elle vient et allons donc visiter les fameux souks qui ont fait sa réputation ! Doudou, t’as des sous ? C’était sans compter sans le racisme anti-noir de certains Marocains… Je l’ai vécu, j’en suis blessée. Je m’en consolerai !

casablanca.jpg

C’est un problème technique qui a empêche notre avion de décoller de Paris et une foule de passagers en colère et stressés s’est retournée contre la compagnie Royal Air Maroc qui, aux premiers dires n’avait pas de solution. Finalement, nous avons embarqué avec des heures de retard, trop tard pour prendre la correspondance Casablanca/Dakar prévue…

Là, la RAM nous a proposé bien sûr d’attendre le prochain vol vers Dakar, prévu ce soir, dans un hôtel de luxe en plein centre ville. Nous voilà donc passant les controles de police et là, patatra !

Tout le monde passe… Sauf une jeune Sénégalaise qui est retenue, sans explication au contrôle; Intriguée, je me renseigne, nous avons voyagé côte à côte et je me sens l’âme d’une grande soeur. Renseignements pris, il parait qu’il y a un doute sur son passeport, car vieux de 4 ans, on ne la reconnait plus sur la photo. Les policiers marocains ne perdent pas leur temps. Nous pouvons partir, mais pas elle. Elle doit rester en transit jusqu’au lendemain soir.

Le temps de vous dire ça, nous étions 4  ! Une Gabonaise, deux Sénégalaises et moi à assister à l’incident. Qu’est-ce que vous auriez fait ? Vous seriez partis vous, pour la laisser là, toute seule, dans cette affreuse salle de transit avec les policiers ? Pas moi.

Pas nous. On était toutes d’accord. Nous ne partirons pas sans elle… Et les tractations ont commencé. Je vous passe les détails. Nous avons été rejoints par un Mauritanien, ému lui aussi de son sort. « Solidarité Union Africaine ! » dit-il pour justifier de son choix de prendre le combat avec nous. Les policiers n’ont rien pu faire pour nous faire quitter la zone en question et abandonner notre jeune et nouvelle amie à son sort.

Alors on  n’a pas le droit de maigrir, hein ? Pas le droit de changer de coiffure et de look en 4 ans ? Pas le droit d’avoir un passeport valable 10 ans ? Hein ? Et puis on n’était pas venu pour visiter le Maroc,  on devait y transiter une heure, pas plus… C’est pas sa faute si elle est obligée comme nous de rester ici… Pffff, les pauvres policiers…

Vous avez déjà vu 4 négresses dé-ter-mi-nées à faire aboutir leur cause ?  Alors nous n’avez encore rien vu… Moi je reviens blindée de ma grève générale, imbibée de l’esprit de solidarité qui l’a entourée. Nous avons ter-bo-li-sé les policiers jusqu’à ce que le plus haut gradé ne vienne, l’incident prenant une ampleur innatendue pour eux. Et nous ne partions pas. Et les autres attendaient en vain dans le car qui devait nous emmener à l’hôtel. Mais nous, rien à faire pour partir sans elle…

Finalement, le policier le plus dur, le plus énergique on dira revient, un sourire au lèvres…

– Vous m’avez impressionné… Allez, elle peut partir !
– Je salue la victoire de l’intelligence, dis-je en guise de remerciement.
– Surtout féminine ! Répond-t-il sans cette fois retenir son immense et ma foi fort beau sourire…
– Ah ah ah !

Epique ! C’est ainsi que nous sommes partis pour l’hôtel et que notre jeune amie a pu, elle aussi dormir confortablement dans le 4 étoiles offert par la Royal AIr Maroc. Non, mais…

Et donc le lendemain, plutôt que poirauter à l’hôtel, direction les souks ! C’était compter sans le racisme des taximen marocains… Ils se sont arrêtés pour notre ami Mauritanien et quand ils ont vu avec qui il voulait prendre leur taxi jusqu’au souk, hop, ils filaient… Wahou ! Le savoir c’est une chose, le vivre en est une autre.

On m’avait dit que le Maroc était un pays adepte de l’antikamitisme et je viens de le vivre. Doudou, rangeons notre porte monnaie ! On ne va pas en plus payer pour se faire humilier…

Photo dans son contexte : francesca-brenda.blog.lemonde.fr/…/voyages/

34 comments on “Casa la Blanche, la bruyante,… la raciste ?”

  1. Zorro dit :

    Euh…
    Pure provocation envers Padhoc 😉

  2. imaniye dit :

    Coucou tout le monde !
    Me voilà rendue à Dakar… Mais pour l’instant, pas encore de connexion rétablie à la maison, alors je squatte l’ordi d’un ami… Donc je serai brève.

    Bonjour M75, je vous souhaite la bienvenue parmi nous et je vous remercie beaucoup de votre témoignage dont la sincérité ne fait aucun doute.
    Je vous suis d’autant plus reconnaissante que durant ce bref séjour, j’ai rencontré des Marocains charmants figurez vous, tant à l’hôtel qu’à l’aéroport. J’ai donc pu nuancer mon jugement, d’autant que mes études parisiennes avec des Marocaines entre autres m’avaient convaincu du charme de votre peuple.
    Merci de me donner l’occasion donc de confirmer qu’au Maroc, il y a des racistes et des gens qui ne le sont pas, heureusement.
    Revenez chaque fois que nécessaire nous redresser les bretelles, avec ma bénédiction et vive les Marocains et Marocaines comme vous ! Merci…

    Zorro, certaines fois, je ne comprends pas ton ironie. Là encore je la trouve (excuse moi mais tu apprends à me connaitre et tu sais donc que je suis franche) mal placée.

    Ou as-tu vu écrit sur ce blog que les français étaient les seuls racistes ou étaient plus racistes que les autres ? Ou ai-je écrit qu’il n’y avait pas d’Africains racistes ? Cela te fait donc si plaisir de voir qu’il y a AUSSI des racistes Africains ?

    Je te rappelle qu’il y eut deux traites négrières, dont la transaharienne qui a débuté AVANT la transatlantique ! Je te rappelle qu’il y a sur ce blog beaucoup d’articles consacrés au racisme des Nord Africains (Soudanais ou Mauritaniens par exemple) notamment dans la question du Darfour, qui demeure un thème que j’ai maintenu en « Une » dans une vidéo « On n’oublie pas… ».

    Je te signale enfin que je n’ai JAMAIS dit, ni écrit, ni pensé que les FRANCAIS ou les BLANCS étaient par définition racistes. Ou bien alors dis moi où…

    J’attends…

    Passionnément pour la paix des races
    Imaniyé

  3. Zorro dit :

    Merci M75 pour ces mises au point:)
    Bon voyage Imaniyé et continue à nous donner tes impressions.
    Amicalement
    Zorro

  4. Zorro dit :

    AAAhhhrrgh ! Il y aurait ENCORE plus racistes que les Français? Même pas des Blancs pourtant ! Et Africains aussi, de surcroit.
    Zorro

  5. M75 dit :

    J’ai réagi au titre alors je m’incruste encore 5 minutes sur ce blog passionnant parce que Casablanca, c’est ma ville – Si ça peut vous consoler, mesdames, les douaniers marocains sont aussi pénibles et bêtement tatillons avec les autochtones – Celà dit, la même aventure désagréable m’est arrivée à Moscou (trop vieille photo, de la veille pourtant!)

    Quant aux chauffeurs de taxi, à Marrakech, par ex, ils ne montent que les touristes laissant sur la route les marocains parce que ceux -là n’acceptent pas de se faire arnaquer – Enfin, la plupart des propriétaires d’appartements, ne se gênent pas pour louer « de préférence à des étrangers » – Piètre consolation, me direz-vous dans un pays où en effet, il ne fait pas bon vivre pour les africains de l’ouest qui viennent y étudier – Discours moqueurs (à propos de quoi ? Dieu seul le sait) ou indifférence totale – Sauf bien sûr envers James Brown et Bob Marley, éternels idoles.

    Derniers relents de l’esclavage ? Ni les noirs, ni les blancs n’en parlent là-bas – Ils s’ignorent ou se marient – c’est selon la beauté sans doute du gars ou de la fille ?? Mais oui, vous avez raison de le dénoncer sur votre blog, rien de tel que de libérer la parole (la vraie, pas la politiquement correcte) pour faire avancer les Hommes –

    Enfin, si Casablanca est une ville bruyante et que le racisme y perdure, c’est aussi une ville qui évolue vitesse V, qui traite un peu mieux ses pauvres (la route est longue certes..) qui s’active et entreprend beaucoup, qui commence à protéger ses magnifiques bâtiments coloniaux au lieu de les démollir (c’est bon signe), qui regorge de talents, qui s’ouvre au monde – Mais Casablanca n’est pas le Maroc, et c’est plutôt dans les campagnes qu’on rencontre les individus les plus remarquables – Bref, comme partout, il y a à prendre et à laisser –

    Bien à vous,

  6. pahdoc dit :

    J’aurai aimé être avec vous!!! bravo. Que les femmes sont belles est déterminées. Malgré le bémol du racisme, vous m’avez fait rire Imaniyé et ça me fait du bien parce que ici il neige à chaudes larmes!!!

Comments are closed.