Césaire, l’honneur ou le mépris : La France n’a pas payé ses obsèques « nationales »…

Négligence ? Inélégance ? Hypocrisie ?


La France n’a pas payé la facture des obsèques d’Aimé Césaire… Comment peut-elle en même temps décréter des obsèques nationales pour lui en signe de respect et de reconnaissance et obliger les siens à tendre la main le moment venu ? Hé, y’a kek chose qui m’échappe là…

Aimé Césaire: Un homme tellement simple, un homme tout simplement...
(Photo : DR)

… C’est Grioo.com qui nous donne l’info…

Allez, marre de la langue de bois ! alors voila : Je trouve particulièrement indécent de polémiquer avec le nom de Aimé Césaire aujourd’hui, pour une vulgaire histoire d’agent. C’est d’une grossièreté ! Et cela suffit hélas pour me faire penser qu’une forme têtue de mépris s’exhibe toujours de la part de la France à notre égard. Ça voudrait gâcher un des plus grands moments de l’histoire de ce peuple dont témoignent les images ci-dessous…Je regarde la dépouille de Césaire traverser cette ville à qui on présente maintenant la facture, et je connais sa réponse. J’en suis consolée jusqu’aux larmes de voir cette Martinique qui a refusé le Panthéon et gardé la chair de son Césaire en son sein.

Ecoutez, s’imposant au reggae en des moments très forts, les acclamations, les applaudissements, les chants, les cris et le bèlè qui ont précédé l’entrée de Césaire dans cette cérémonie officielle que la France refuse aujourd’hui de payer. Nous ne pouvons qu’être persuadés que les Martiniquais et singulièrement les foyalais en paieront le prix, et qu’ils en seront même très fiers, Monsieur Sarkozy !

D’ailleurs, je suis très contente de la réaction du maire, M. Letchimy qui refuse même que son conseil municipal en discute : « La municipalité va prendre en charge tous les frais…Pas question de demander quoi que ce soit… Césaire ne me le pardonnerait pas ! » dit-il en substance. Bien, Monsieur Letchimy, merci !

Alors monsieur Sarkozy, dîtes de notre part à la France de garder ses euros. Et puis nous, nous gardons la dignité héritée du Nègre Fondamental qui, par delà la mort, continue de gueuler son fameux « Le nègre vous emmerde ! ».

B O N U S
Ecoutez tout « Le Discours sur le Colonialisme »

« le Discours sur le Colonialisme »

Ce manifeste anti-colonialiste a été offert par Césaire à Sarkozy lors de leur dernière rencontre, après avoir une première fois refuse de le rencontrer pour ses positions pro-colonialistes aux yeux du Maître.

Une minute de silence et d'humilité. A gauche du président, M. Letchimy, le maire de Fort-de-France.

Une minute de silence et d'humilité...

Cette photo est publiée sur ce site…

…qui livre ses impressions sur la présence de Sarkozy aux funérailles de Césaire. Il en a une lecture particulière.

Moi, ce que j’ai vu et retenu de ce moment, c’est que couché, mort, Aimé Césaire imposa à Sarkoy un silence qui retentit encore dans ma conscience. alors que lui, Césaire, tous les jours, continue de me parler…

_________________________________________________________

Retrouvez mes articles sur Césaire, le Bien-Aimé…

Sur Wootico.com
Aimé Césaire, un homme tellement simple !
Belya pou Césaire !

Sur imaniye.net
Césaire for ever…

Je vous invite à lire aussi sur wootico l’excellent article
« Césaire : la revanche de l’Afrique »

de Oumar Ndao.

Et puisqu' »en Martinique, tout finit avec une chanson », allez vite voir en vidéo l’hommage musical rendu à Césaire par de nombreux artistes comme Jocelyne Béroard, Orlane et Eric Virgal, initiateur et compositeur de la chanson…