Chanter en duo avec Harry Diboula, un bonheur qui se partage !

Notre passion en partage

Grand moment à partager demain soir à La Batelière où Harry Diboula vient chanter deux chansons en duo avec moi ! Ce rêve qui se réalise vaut et le déplacement, et le bokantaj…

Quel plaisir de retrouver, au fil du temps, mes amis artistes dont le temps et l’espace m’ont privé ces dernières années ! Les rendez vous de la Batelière sont l’occasion de les revoir (r’avoir ?) et c’est que du bonheur ! J’ai retrouvé dans le hall de l’hôtel où a lieu le piano-bar, des bons amis comme Dédé Saint Prix, Gertrude Seinin, Régine Féline, Jackie Defoi, Jean Michel Cabrimol. Et ils ont tous  donné de la voix quand je leur ai tendu le micro, accompagnés par mon ami Geomi Germon, homme orchestre capable d’accompagner n’importe quel style et de relever tous les défis !

Ils sont tous venus dans la ronde chanter avec moi et avec quel cœur  à chaque fois ils ont transformé le piano-bar  en foyer où le feu de la passion a pu prendre, comme on dit en créole, on dit « Difé pri », le feu a pris ! Ah, je suis trop lyrique là, vous trouvez ? Ben figurez vous que je le suis car je le sens… Parcequ’il se passe vraiment quelque chose entre nous le samedi soir à la Batelière, et j’y prends vraiment un très grand plaisir.

Vous Mézami lecteurs d’un certain temps, vous savez ce que j’entends par chanter, que j’offrais à comprendre ici… Témoignez donc que je ne mens quand j’évoque la joie que c’est pour moi (dans le sens du bien que cela fait à mon cœur) d’accueillir le public, quelque soit son nombre, car cela ne change rien à la jubilation de pouvoir, au gré de quelques morceaux de musiques et de paroles sensées, explorer les recoins de l’âme passionnée…

Ahhhhh, que c’est bon ! Et que ce sera bon demain soir, car Harry Diboula a le même désir intense que moi, et nous nous le sommes avoués clairement, en ces termes : « Messieurs, messieurs messieurs, mais tu imagines le pied qu’on va prendre là ? » C’est là que le pied a déjà commencé, dans l’attente et la préparation de ce moment qui ne peut qu’être magique. Harry et moi allons chanter ensemble… Il va chanter avec moi mon « Lanmou kruel » dont je vous parlais ici. Je vais chanter avec lui son « Je refuse » que vous pouvez entendre la-haut… Hummm, J’ai hâte d’y être…Et vous, inutile de dire que je vous espère. Mais quoi qu’il arrive, Dieu fasse que ceux qui pourront y être vibrent par nos voix et dans nos bras déjà ouverts, hein Harry ?

Allez faut que je vous laisse, je file en répétition, tout de suite après vous avoir dit que Hourra ! Gertrude a dit qu’elle ne veut pas rater ça, et Régine Féline, Hourra ! a dit qu’il y a des chances pour qu’elle y soit aussi. Sans compter les autres amis qui savent qu’ils seront bienvenus dans ce bokataj et cette prise non de tête mais bien de pied qu’il se promet d’être !

A samedi, de 19 h 30 à 21 à l’hôtel La Batelière, pour un récital plein d’émotion et de passions, avec Harry Diboula, notre invité spécial…

Amenez les copines et beaucoup de copains pour qu’on reste dans l’idée de briser la solitude durant la soirée, que je vous détaillais ici… et qu’on puisse  favoriser le bokantaj, l’échange et la rencontre entre amoureux de bonne musique et d’émotions…

_________________________________________

Harry Diboula vu par Wikipédia

Plus de musique de Harry Diboula ici… pour comprendre pourquoi il est au top du Zouk !