DiasporAfricaine : La fête continue…

Merci !

D’après ceux qui y étaient, la fête de samedi était très réussie. Difficile de se juger, mais on peut juger du plaisir. Et là, je peux être avare de merci, à tous ceux qui m’ont accompagnés dans la préparation et la matérialisation de ce moment que je souhaitais magique.

DiasporA…
[Not a valid template]
(Photo : KRN)

MERCI…

[Not a valid template]A mes musiciens d’abord, Edu Bokandé à la guitare et Léon Sarr à la basse sans qui rien n’aurait été possible. Les moyens ou plutôt le manque de moyen les oblige à donner toujours plus et je dois dire que j’ai été gâtée par leur écoute, leur disposibilité, les efforts consentis pour être à l’heure le jour J, la peine donnée pour mettre au point le répertoire spécial pour l’occasion. Merci pour le temps, l’énergie et surtout ce talent dont je ne saurai me passer… Ils sont pour beaucoup dans la réussite de la soirée.

A Seku Mâga qui est à l’initiative de cette prestation. Il sera mon invité la prochaine fois, ce qui permettra de faire découvrir son impressionnant talent d’auteur compositeur.

A la direction et au personnel du « Good Taste » qui m’ont réservé un accueil… familial ! Je me suis tout de suite sentie chez moi et comme j’y suis invitée tous les samedis, c’était important que je m’y sente bien. Du coup, ce « travail » fut un plaisir qu’ils me proposent de renouveller. Quels plaisirs en perspective !

A mes amis artistes qui ont fait le déplacement : Myriam Thiam qui est venue mêler sa douce voix à la mienne… Abou Thiam qui a improvisé et apporté une notre vraiment Africaine au répertoire… Oumar Ndao dont le bref passage fut un éclair de joie… Laurence Gavron qui m’a fait l’immense plaisir de venir accompagner de ma marraine du Sénégal, Marie Louise Guèye, l’une des plus grandes dames du continent… Tako Diongue, mon ami frère, toujours présent aux grands rendez vous de mon histoire, accompagné de ma soeur, son épouse Salla, la plus fabuleuse hôtesse de Pikine…

…Africaine
[Not a valid template]
(Photo KRN)

A mes soeurs sans qui la fête n’aurait pu prendre : Sylviane, KRN et , ma garde rapprochée, hyper présentes, hyper charmantes, hyper solidaires et tellement rassurantes ! Quand elles sont là, en général, tout va et samedi, leur regard, leurs attentions, leurs sourires ont été mon plus grand soutien.

A ces amis venus de partout malgré une activité pressante comme Rhokhaya, Maria Luisa et Pierre qui m’ont fait une très agréable surprise.

A ce public enfin que je découvre, tellement accueillant, enthousiaste et chaleureux, si curieux et attentif et qui ne me donna qu’une envie : les retrouver. Vite…

Ce sera samedi prochain, même heure, même endroit. Auparavant, je vous inviterai la veille à découvrir le nouveau lieu qui m’accueille le vendredi, un sublime restaurant Éthiopien où je vais chanter dans une autre ambiance et où j’ai tout à découvrir.

Si la semaine dernière fut « tout Imaniyé », et si il faudra qu’on s’attarde un peu sur cette nouvelle prestation, il faut aussi que je revienne dans les jours prochains sur deux évènements qui m’ont frappés :

– Le Nouvel Ordre Mondial dont l’avènement annoncé est passé comme une lettre à la poste, et…
– L’incongruité de la plainte portée par la communauté béké contre les auteurs d’une page Facebook et la polémique sur le mot « koké », dont visiblement Noirs et Béké n’ont pas la même traduction.

Je pense qu’on ne va pas s’ennuyer cette semaine…