Du fromage au lait de femme ?! Waow, vachement… gigik !

Oh la vache ! Plus ça va, plus c’est pire…

L’autre soir soir,  parmi les multiples soubresauts qui agitent le monde, cette surprenante info à la télé : on fait et on vend du fromage au lait de femme ! Au secours…
[Not a valid template]

Le lait humain en soi est vendu depuis longtemps et son prix, remboursé par la sécu, est réglementé. Voir ici le dernier arrêté en date du 18 mars 2009, fixant à 80 euros le litre de lait frais ou congelé et à 133 euros les 100 grammes de lait lyophilisé. ! Là, cela se comprend, car ce lait est destiné à alimenter les bébés humains qui ont besoin de vrai lait maternel pour se développer. Il n’y a rien de choquant à mes yeux, à ce qu’une femme allaite d’autres enfants que les siens, qu’elle partage donc son lait, quitte à ce qu’il soit vendu puisque c’est pour la bonne cause… Mais là ?

J’étais tellement choquée d’apprendre ça immédiatement après avoir appris dans le même JT que les pommes de terre Ogm allaient pousser sur terre, que ça m’a coupé le souffle. Je ne sais plus sur quelle chaine, il me semble bien que c’était sur LCI ? Toujours est-il que c’était avant hier mardi 3 mars sur une grande chaine d’infos.

Alors cette  info : Il y a sur la planète une femme qui commercialise depuis quelques temps avec succès du lait de femme. Le reportage montrait son « produit » dégusté principalement par des hommes. Du fromage de lait de femme ! commercialisé comme du fromage de chèvre  ?! Oh la vache !!!

Depuis mardi, j’essaye de comprendre ce qui me gêne vraiment dans ça et pourquoi même physiquement, cela me choque ? J’ai beau retourner ça dans tous les sens, le malaise demeure. Pour moi, le lait, cette nourriture gratuite qui est naturellement donnée par la Nature à l’homme, et plus particulièrement aux femmes, relève du sacré. Le retrouver emballé sous forme de fromage comme une vulgaire marchandise, rien à faire, i pa fèt, ça ne le fait pas !

C’est comme un sacrilège, une profanation de ce symbole de vie, d’amour, de partage, d’échange… Et au nom de quelle sorte de  gourmandise !? J’ai eu je dois le dire, un certain dégout à voir des hommes (acheteurs majoritaires du produit) tartiner leur pain à la télé!

Dans un pays qui se targue d’avoir un fromage différent pour chaque jour de l’année, était-il besoin d’inventer celui-ci, hein mésésédam ? Je sais pas pour vous, mais moi, je trouve ça vachement gigik !

__________________________

Voir l’image dans son contexte :
forum.ripp-it.com/…/index.php/t21757.htm

5 comments on “Du fromage au lait de femme ?! Waow, vachement… gigik !”

  1. Imaniyé dit :

    Je suis d’accord Patricia !

  2. Patricia dit :

    je vous dirais que ce n’est pas trop nouveau…
    Napoléon consommait du fromage de lait de femme…
    on prétend qu’il s’est fait à une certaine époque ,du cuir de peau humaine..des »bottes en peau d’anglais » ça vous dit quelque chose?…..
    l’humanité ne déchoit pas plus qu’autrefois….mais on est loin de s’améliorer, malheureusement….
    le corps humain n’est pas respecté du tout, et de moins en mois, même…
    et c’est bien dommage, ….
    dans un monde qui ne respecte plus rien ni personne il ne nous reste qu’une chose à faire:inverser la tendance…montrer des tonnes de respect pour chacun de nos semblables, avoir des tonnes de tendresse dans le cœur, pour tous, pour les plus faibles, les vieux, les enfants, les handicapés, les clochards, ..ne mépriser personne, et continuer, quand bien même notre attitude ne démarrera pas une mode instantanément….

  3. François dit :

    Alors moi, je ne sais pas pourquoi mais je ne veux ABSOLUMENT pas goûter de ce fromage.

    Je n’analyse pas + que ça mais j’ai déjà tout un tas d’interdits solides qui me sont venus tout seuls & qu’il ne me viens même pas à l’idée de dépasser.
    Des gros trucs comme inceste, pédophilie, anthropophagisme ne m’ont jamais tenté & ce petit fromage, toutes proportions gardées, doit relevé des ces interdits là.
    Pourtant j’adore TOUS les fromages mais celui là non, pa fèt mais pa fèt du tout…
    En tout cas Imaniyé tu m’éclaire un peu sur le « pourquoi » & je t’en remercie.

    Mais putain, dans ce monde, que ne vendra-on pas ?!?

Comments are closed.