Gertrude Seinin : Ca va très bien, merci !

Elle court, elle court, la rumeur…

Ah la rumeur ! Tout a déjà été écrit sur elle et elle continue de nous pourrir les rues de la ville, de s’insinuer dans les esprits avec la perfidie qu’on lui connait. La dernière en date court sur Gertrude Seinin. Je vous donne des nouvelles, les vraies cette fois !

Gertrude Seinin va très bien merci ! Nous voici ici enlacées au « Tambou bod lanmè » de Clothaire Grivalliers, à Sainte Marie, c’était vendredi dernier. Ce soir là, la grande dame nous a gratifié d’un show intime et très personnel où, accompagnée par Koko au comble du bonheur, elle a entamé bèlè du Nord mais aussi bèlè du sud, beaucoup moins connu mais non par elle qui n’ignore rien de nos musiques traditionnelles dont elle est une illustre représentante.

La Martinique n’a pas trop l’occasion de la voir et de l’entendre depuis quelques temps. Par contre, lelle tourne pas mal à l’étranger pendant ce temps là… L’autre jour, elle était en Guadeloupe, où elle a fait un gala assez fantastique parait-il, aussi top que celui qu’elle allait donner en Guyane quelques jours plus tard. Plus récemment encore, dimanche soir tiens, elle brandissait fièrement le drapeau sénégalais au concert de Youssou Ndour. Depuis que le Président Wade l’a intronisée Ambassadrice de bonne volonté pour le prochain Festival Mondial des Arts Nègres, et surtout depuis qu’elle a chanté son Hymne à la Jeunesse Africaine, Gertrude est devenue une VIP à Dakar, qui la reçoit régulièrement dans le cadre des préparatifs.

Tout va donc pour le mieux pour Gertrude. Tout, sauf cette rumeur qui s’est trainée jusqu’à elle, jusque chez ses parents à l’étranger, jusque dans les oreilles de ses enfants, cette mauvaise parole qui dit qu’elle est malade. « Je le sais de source sure » aurait affirmé une journaliste à un proche de Gertrude, qui s’est chargé de le lui rapporter, évidemment.

Moi même, on m’a à plusieurs reprises demandé de ses nouvelles avec une insistance inhabituelle, et on m’a rapporté la rumeur devant les bonnes nouvelles que je donnais…

Alors bon, je me suis dit que ce serait bien de l’écrire tout simplement, une fois pour toutes, afin que nul ne l’ignore : Gertrude Seinin est actuellement, grâce à Dieu, au meilleur de sa forme. Comme c’est la vérité, qu’on se le dise !