Interdiction des locks au lycée technique ? Monsieur le Proviseur, vous avez un GRRRROS problème !

Un élève interdit de locks au Lycée Technique !

Monsieur le Proviseur du lycée technique, permettez moi de vous le dire sans ambages, vous avez un problème. Interdire les locks à l’école c’est ne rien connaitre de cette coiffure. Vous auriez pu apprendre votre leçon avant de l’interdire…

les-locks-de-noe

Votre… problème fait la une du France-Antilles d’aujourd’hui : vous refusez à un élève au demeurant brillant (titulaire du BAC avec mention) le droit de suivre ses cours au lycée technique où vous travaillez (parce que c’est un travail que vous faites, n’est-ce-pas, vous n’êtes pas en train d’administrer un royaume personnel là) au seul motif qu’il est coiffé de locks.

Mais voyons, qu’est ce qui vous arrive monsieur le proviseur ? En tant que porteuse de locks moi-même, je suis… interdite ! Alors si je comprends bien,  vous auriez interdit aussi la fréquentation de votre lycée  à mon fils pour cette coiffure que je porte moi-même de la tête aux reins ?

Vous avez en effet décidé par le biais du règlement intérieur, d’interdire aux élèves de se coiffer de locks (et me dit-on mais je n’en suis pas sure, les nattes pour les garçons).Vous faites ainsi valoir votre possibilité d’appliquer l’article 1 de la Loi du 17 mars 2004 qui stipule que :

“Dans les écoles, les collèges et les lycées publics, le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.”

Cette loi entend se conformer à l’article 10 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen qui dit que  » Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.« 

Le législateur donc a estimé  que la liberté de manifester ses convictions religieuses peut faire l’objet de restrictions dans l’intérêt de l’ordre public.

Vous auriez pu faire valoir cela, en effet… Et le débat aurait duré avec ceux qui pensent que les Rastas ont le droit de se coiffer comme ils veulent sans pour autant troubler ou menacer l’ordre public ». Seulement voilà, les locks, Monsieur le proviseur sont une coiffure de Nègres, en usage depuis l’antiquité comme en témoignent de nombreuses fresques historiques et archéologiques. LesKenyans ont toujours porté des locks et était la coiffure des mao mao qui ont lutté contre l’envahisseur. Entre autres  Monsieur le proviseur.

Ainsi, je porte des locks, mon fils aussi, et nous ne sommes pas rastas. Alors quoi ? Ceux qui se greffent des cheveux pour avoir de manière artificielle des cheveux de type occidentaux peuvent se coiffer comme ils veulent et nous, on n’a pas ce droit ? Et vous auriez interdit à mon fils d’étudier avec sa tête quotidienne au motif que vous l’avez interdit à un qui porte la même coiffure pour des raisons religieuses, lui ?

Mais vous avez un problème, monsieur le proviseur ! Et pour chaque locks qui a poussé dans la tête de ce jeune homme, vous allez trouver en face de vous des foules de gens normaux, porteurs ou non de locks, pour vous dire que VOUS avez un problème, Monsieur le proviseur, vous et ce règlement intérieur à revoir d’urgence, car il recèle à l’évidence, un délit de faciès officiel proprement inacceptable et une manifeste violation eu droit élémentaire que l’homme a sur sa propre image !

Alors évidemment, nous sommes déjà des dizaines à être mobilisés et très attentifs aux suites que vous donnerez au refus catégorique du dit brillant jeune homme de couper ses locks ! Je suis… interdite de voir la vitesse à laquelle le groupe constitué sur facebook pour combattre votre malheureuse initiative grossit de minute en minute (j’ai compté 100 nouvelles adhésions en 20 minutes seulement…). J’ai adhéré et j’y invite tous les défenseurs de la liberté.

J’y retourne. A suivre… Alors voyons voir… Quelle est la procédure déjà pour porter l’affaire devant la Cour européenne des droits de l’homme déjà ? Ah oui, voila :

http://www.echr.coe.int/ECHR/FR/Bottom/Contact/

13 comments on “Interdiction des locks au lycée technique ? Monsieur le Proviseur, vous avez un GRRRROS problème !”

  1. dhale dit :

    c bizzar parce ya des gens ki prend de leur loks il lave et tout donc si vous voyer ke se garçon es propre avk ses loks pourkoi les coupers

  2. Imaniyé dit :

    Hélas cher Ruben, je crains que tu en aies si tu choisis cet établissement. Ce que les w@–osh qui ont soutenu ce proviseur n’ont pas compris, c’est que justement, les locks ne sont absolument pas un signe distinctif d’une quelconque religion et peuvent relever d’un choix de look personnel. Et diaboliser les porteurs de locks est tout aussi infâme que de diaboliser les porteurs de pantalon ou du VIH.
    Le moment venu, bats toi pour garder ta coiffure. Et je serai toujours de ton côté. Au nom de la liberté. Et surtout travaille bien à l’école pour faire honneur à cette coiffure qui en est un symbole !
    Bien à toi !
    Imaniyé

  3. ruben(fils de nature) dit :

    j’ai presque 10ans j’ai choisi d’avoir des locks mais je ne suis pas rasta.ça fait presque 5ans que je porte mes locks et je n’ai pas envie de les couper et jespère qu’on me laissera poursuivre ma scolaritée en paix .pour l’instant on m’a jamais embété

  4. NATURE dit :

    je porte des locks et mon fils aussi. nous ne sommes pas rasta.nous habitons en martinique et dans 2 ans mon fils ira au colège;j’espère qu’on ne lui dira pas de couper ou de cacher sa magnifique cheveulure car il ne le ferra pas!

  5. imaniye dit :

    Bonjour Rastafarieandjah et bienvenue dans ces pages, où l’on a l’habitude d’accueillir tous les états d’âme possibles et imaginables, mais où il n’y a et n’y aura jamais place pour l’insulte…
    C’est pourquoi je me suis permise de censurer certains de vos propos qui me semblent injurieux pour les lecteurs. Je n’ai pas l’habitude de faire ça, et je déteste, mais là, c’était inévitable…
    Merci d’en tenir compte et vous serez toujours le bienvenue, dans le respect et la courtoisie qui sont de mise ici.

  6. rastafarieandjah dit :

    bande (censuré par Imaniyé) bande de raciste la france dit liberter egaliter … mais meme eux ne respecte ces 3 mots alor la loi pourquoi il la restpecterait pour un noire mois meme je porte des locks depui que j’ai 11 ans et je suis blanc (blanc blanc pas metisse)et meme moi on me regarde d’une maniere qui me plai pas mais le gouvernemant est trop fort donc profiter de la vie lesser pas les gens lka diriger pasque vous ete differant c sa sa qui fait de vous quelque chosse d’unique

  7. Malaïka dit :

    Malheureusement ainsi est faite la vie! Je ne comprends pas comment ce règlement intérieur a été approuvé? N’y-a-t-il pas une procédure à suivre, le règlement intérieur ne doit-il pas être voté avec l’accord des parents d’élèves ou est-ce-que le chef d’établissement est roi???? Quel bel exemple de la démocratie! Ayant été professeur et portant moi-même des locks je ne suis nullement surprise, car la discrimination entre nègres a toujours existé, et ce qui m’a toujours fait sourire c’est qu’en général c’est un nègre qui demande à faire couper les locks!!!!!!!

  8. pahdoc dit :

    Quel scandale! Mon fils qui est blanc, porte les cheveux long et a aucun moment je n’accepterai qu’on lui refuse quoi que se soit pour cette seule raison. Ce proviseur a un comportement très inquiétant et il faut agir au plus vite pour la santé mental de nos jeunes.
    Je vais immédiatement sur facebook

  9. Janesta de Dakar dit :

    Maigre victoire: notre NOE peut retourner au lycée pour sa prépa à conditionde CACHER ses locks.
    Mais quand l’Homme noir va-t-il cesser de se dénigrer lui-même? Quand va-t-il cesser d’obéir à des critères (de beauté, de comportement social, économiques ou autres) qui lui ont été imposés? Quand va-t-il accepter qu’il est bel et bien NEGRE????

    Et sans aller aussi loin, M. le Proviseur, un voyou qui coupe ses locks (étant entendu que je ne me permettrais jamais de faire des raccourcis aussi imbéciles tels que délinquant = cheveux longs) sera-t-il moins voyou pour autant????

Comments are closed.