Jacqueline Sylvanise, à l’ombre de ses Arbres Bonheur

Je vous présente Jacqueline, poétesse et jardinière

Elle est la 8ème enfant de Manman qui en eut 13. Après une vie consacrée à la famille, elle s’occupe enfin de laisser s’épanouir son talent. Je n’aurai manqué sa première exposition pour rien au monde !

[Not a valid template]

Jacqueline est une de mes sœurs préférées. Serviable, généreuse, elle est très très amusante et quand je veux être sure de rire, je lui rends visite. D’ailleurs quand elle rit, ses yeux se ferment et rien que ça me fait rire.

Jacky s’est mariée jeune et elle a élevé ses 7 enfants dans la froideur de Garges les Gonesses, en compagnie de son époux. Elle a trimé très dur pour les élever. Et puis un jour, elle en eut assez de l’hiver et, encouragée par Manman qui souhaitait vivement sa compagnie, elle revient au pays natal et s’y installe.

Dans un premier temps, elle se met au service de Manman, devenant sa dame de compagnie, sa camériste, son chauffeur, son mannequin et, il faut bien le dire aussi son souffre douleur, puisqu’elle absorbait et gérait toutes les pressions des spectacles et des grands évènements que notre Reine Mère nous ordonnait de réaliser. A mon avis, Jaky fut héroïque, jusqu’au départ de Maman. Après quoi, elle ouvrit ses propres ailes et alla se poser dans les branches des arbres qu’elle se mit à fasconner et à peindre, pour décorer sa maison.

Pour les réaliser, elle utilise de bois flotté, fruit de la nature, dont elle révèle les formes avec des pierres. Les pierres ont toujours été une passion familiale, et Jaky en a appris les vertus déclarées. Elle a mixé tout ça et réalisé ces œuvres qu’elle expose aujourd’hui à l’Atrium, et qui ravissent les visiteurs.

J’étais à son vernissage et eus même le privilège de l’animer. J’en ai ramené ces images qui en diront plus long qu’un long discours sur la bonne ambiance dans laquelle l’évènement baigna. Nous reparlerons de Jacqueline, dont je me suis inspirée dans une de mes pièces de théâtre. J’espère un jour la mettre en scène. En attendant, les feux de la rampe éclairent son oeuvre qui m’éblouit !

6 comments on “Jacqueline Sylvanise, à l’ombre de ses Arbres Bonheur”

  1. Davina dit :

    Cela fait des mois que je cherche des images de ma maman, tombé dessus par hazard,je suis déborder d’émotions car je ne l’ai pas vu depuis 2004 donc que du bonheur!!! Enfin elle se révèle au grand jour, tant de talent dans un petit bout de femme… JE T’AIME MAMAN! BISOU AU BOUT DU PIED DE MA MAIN.

  2. govindin dit :

    Rentrée ce soir, j’ai vu quelques images au JT et je me disais qu’il faudrait que j’aille visiter cette expo/ Ravie de savoir qu’il s’agit de ta soeur et surprise aussi de te savoir des notres pour les fêtes. Prompt rétablissement à Mun et pourquoi pas je l’espère, vous croiser avant votre départ.Mes amitiés!

Comments are closed.