Jour J – 4 ! Heu… Qui j’ai oublié d’inviter ?

Dans le jardin de ma mémoire…

Vous connaissez tous mon jardinet… Vous savez déjà qu’on y trouve de jolies fleurs et des papillons multicolores et gais ! Mais ne voila-t-il pas que l’on y trouve aussi des épines et un bougainvillier négligé vient de me rappeler à son bon souvenir. Les gens, c’est parfois comme les bougainvilliers, non ? Ça pique un peu pour vous rappeler qu’ils sont là…

iman_chante.jpg

Samedi soir, je m’apprête à faire face au public de Dakar qui, je le sais, m’attend au tournant. J’ai beaucoup parlé depuis que je suis ici, j’ai frimé dans ces pages, j’ai annoncé du spectacle. Va falloir donc en donner… Alors je me prépare et mon premier souci est de combattre le trac qui, j’ignore pourquoi, m’étreint si fort…

Ma préparation passe très matinalement par ma ballade dans mon jardin, où le fait d’arroser mes fleurs et d’arracher les mauvaises herbes me rassure. Ce matin, je suis là, tranquillement en train de rassembler les milliards de fleurs qui tombent en pluie du manguier, promesses de délicieuses mangotines bien juteuses que je dégusterai très bientôt… comme l’année dernière.

Et soudain, aïe ! Là, sur mon bras, une égratignure qui me fait mal et m’oblige à remarquer ce bougainvillier que j’ai mis là, en attendant de pouvoir lui redonner un peu du faste qu’il a perdu durant mon absence… Hé oui, mes plantes ont souffert durant mon séjour en Martinique. Elles m’aiment elles, au moins, me dis-je pour me consoler quelquefois. Et elles avaient mon gro-pwal. Mais ce bougainvillier en particulier a plus souffert que tous les autres. Et depuis que je suis revenue, je ne m’en suis pas encore vraiment occupée. Là, je pense qu’il va falloir m’y mettre, parce que Môsieu rouspète on dirait et me pique, sans doute pour me dire « allo ? Coucou ? j’exis-te ! Hé ho ??« . Message reçu 5 sur 5 ! Bientôt, je te garantis de jolis fleurs roses…

Ceci dit, j’ai pensé à un truc pendant que je répondais mentalement à mon bougainvillier rabrougri. Les gens, c’est un peu pareil non ? Des fois, on les oublie, et ils sont obligés de faire du bruit  ou des vagues, pour qu’on s’en souvienne, vous ne trouvez pas ? Parfois, ce sont les plus proches que l’on néglige le plus…

Je ne veux pas attendre que mes amis fassent du bruit ou me fassent mal à coup de reprochesqui sont autant de griffures au moral. Aussi, vais-je être encore plus vigilante durant cette semaine et surtout, ne pas oublier d’inviter mes fidèles amis, ceux qui sont là quand je ris, quand je pleure, quand j’ai la nostalgie, quand j’ai, et surtout quand j’ai pas… Alors, revoyons la liste… Pourvu que je n’oublie personne, comme j’ai oublié mon bougainvillier !

Et afin que nul ne l’oublie, petit rappel, en passant…

Imaniyé, DiasporAfricaine

samedi à 20 heures
avec
Edu Bocande & Léon Sarr
et des surprises…

Restaurant « Le Good Taste »
Point E, Rue de Diourbel
(du côté de la porte de la piscine olympique)
Tel. : 3.868.14.33

2 comments on “Jour J – 4 ! Heu… Qui j’ai oublié d’inviter ?”

  1. imaniye dit :

    Mais comment, tu étais passée où ? tu nous manques tu sais…
    Merci pour tes encouragements et oui, je vais tacher d’en profiter.
    A très vite j’espère
    Passionnément
    Imaniyé

  2. Zorro dit :

    Bon courage Imaniyé, et surtout, profite du moment!
    Bisous
    Zorro

Comments are closed.