Lettre à Joby Valente

Ma chère Joby

Aujourd’hui, les Antillais pleurent leur prince, leur chouchou, Patrick St Eloi. Dans le ciel de la vie, nos stars s’éteignent hélas, comme nous. C’est de leur vivant qu’il faut leur témoigner amour, respect et reconnaissance, quand ils le méritent. Joby Valente le mérite…  Elle m’a invité à parler d’elle ce soir, dans une émission de télé pour Zouk Tv. Voici ce que je vais dire, krik…
joby2-fa_
Joby, la diva sur France-Antilles

Quand tu m’as invitée à bokanter avec toi ce soir, tu savais bien que je ne pouvais en aucune façon refuser. Toi qui m’a connue enfant, une enfant très remontée contre toi, car tout ce que je voyais, c’est que dès que tu débarquais à la maison, j’avais un gros problème. Tu me prenais en effet ce que j’avais de plus tendre au monde, le lit de ma manman. Mais aujourd’hui, les éclats de rire qui s’échappaient toute la nuit de la chambre ces soirs là enchantent encore mes oreilles et sont parmi mes plus beaux et mes plus précieux souvenirs. Merci pour cela Joby Valente.

Car très vite, le monde oubliera  Valentine,  la gentille personne qui allait entrer dans la légende sous le nom de Joby Valente. Ce n’est certes pas Valentine, trop sage peut-être, qui a séduit Manman, ce ne peut être que Joby. Mais qu’a-t-elle donc de si spécial pour arriver à gagner ainsi cette amitié que Manman distribuait avec tellement de konparézonerie ? Je ne l’ai jamais su. Mais vous le savez peut être vous ? En tout cas, je suis sure que Manman adorait la boule d’énergie qui brulait les scènes où elle se produisait, car à l’époque où c’était osé pour une mère de famille d’emmener de jeunes, très jeunes filles dans les salles de spectacle, Manman nous emmenait avec elle te voir chanter. C’est ainsi que nous avons biguiné avec Barrel Coppet au Manoir, swingé avec Pierre Louis à Tartane, pianoté avec Georges Edouard Nouel à Terres Sainville mais aussi, lors de virées mémorables, fait  le tour des boites, jamais moins de 3, pour les shows que tu enchainais, par tous les temps, dans la nuit parisienne.

Voir ici des vidéos de Joby Valente, en ce temps là…

Nous avons admiré et profité de toute cette énergie que les musiciens qui partagent la scène avec toi adorent, jusqu’à maintenant ! D’ailleurs, toutes les chanteuses savent ou devraient savoir qu’il vaudrait mieux éviter de rentrer sur scène tout de suite après Joby Valente  ! Oui mésésédam, aujourd’hui, à 71 ans, Joby valente est une bête de scène, une vraie ! La preuve ? Ce qui s’est passé lors du dernier chant des Sirènes où on a changé le programme le deuxième jour pour qu’elle chante en dernier et clôture la fête. On s’était très bien rendu compte le soir de la première, qu’il valait mieux allumer le feu à la fin qu’au milieu !

Revenons à l’époque où, découvrant et soutirant en vice notre curiosité et notre intérêt pour la musique, tu nous as accueillies Régine et moi, à 8 et 10 ans à peine, dans tes spectacles où tu nous fis chanter. Aujourd’hui je m’en étonne, mais à l’époque cela nous paraissait à toutes absolument normales car toi non plus, comme Manman, emportée par ton art, tu n’avais peur de rien !

Et nous voilà en première partie de tes spectacles, et aussi dans tes choeurs ! Et ta générosité, ce qui est l’une des qualités à laquelle les grands artistes se reconnaissent, n’a jamais cessé depuis. C’est pourquoi sans doute que tu es allée tout naturellement vers un chemin de conscience, sur lequel tu t’es appelée Téma. Et même si aujourd’hui, personne ne te donnait sous ce nom, je suis sure que tu y tiens, car je sais le prix que tu attaches au respect des valeurs dont ce nom témoigne.

Il parle d’Afrique, il parle de foi, il parle à ceux que tu as vus être opprimés. Ainsi as-tu, sans hésité, enfourché un cheval de justice sur le terrain associatif et aujourd’hui tout le monde reconnait ton rôle actif dans les dossiers les plus importants concernant la vie et les combats de notre communauté, notamment en tant que vice-préseidente de l’association Cofad, le Collectif des filles et fils d’Africains déportés…


Joby, la militante dans le froid parisien

Et tu as fait tout ça tout en poursuivant ta carrière artistique,  de chanteuse, actrice, comédienne que nous n’avons jamais vu jouer sur les planches en Martinique, alors que l’occasion s’est parfois présentée, mais elle n’a pas su être saisie par ceux qui en avaient le pouvoir. Ce n’est pas seulement pour réparer cette injustice que je t’ai choisie pour être l’héroïne de la pièce de théâtre « Edmonde & Rosembert » que je monte pour l’année prochaine. Tu joueras Edmonde aux côtés de Henri Melon qui lui, campera Rosembert. Si je t’ai proposé ce rôle c’est d’abord et avant tout parce que tu es une actrice fabuleuse et tu pourras enfin, si Dieu nous me permet, le montrer à ton pays !

Ainsi, jour après jour, show après show, film après pièces de théâtre, manif après débats publics, procès après victoire, l’énergie que tu as déployée dans l’arène t’a entouré d’une aura de respect qu’il ne viendrait à l’idée de personne de te manquer. Personne ? Pas si sur, car il se trouve encore des gens pour cracher sur des artistes comme Joby Valente, mes amis, oui, il existe des gens pour n’avoir aucun respect pour tout ce que cette dame représente. Sinon comment expliquer qu’elle ait pu être invitée à chanter pour une association du Nord caraïbe il y a maintenant deux ans, et qu’elle n’ait jamais été payée, ni elle ni ses musiciens, malgré ses démarches ? Comment se fait il qu’on puisse oser lui répondre, lorsqu’elle réclame son salaire, d’aller faire ses réclamations aux institutions qui auraient refusé de subventionner l’évènement qui a pourtant eu lieu, à ses frais, sur son dos…

Si je raconte cela, c’est parce que je sais à quel point cette situation t’affecte Joby, te blesse et achève de te montrer qu’alors que partout ou tu vas, que ce soit en Amérique, en Afrique, dans l’hexagone où tu es intouchable, on t’exprime le plus vif respect, c’est dans ton pays, la Martinique que tu dois subir un tel mépris !

Mais tu sais quoi Joby, et tu pourras le chanter à capella à ton coeur meurtri de Diva, il y a trop de gens qui t’aiment pour que cette seule tache sur ton honneur te barre la vue ! Je te demande de rester telle que tu es, ne te décourage pas, pas toi, pas à cet âge où le temps compte triple, car ton énergie, le monde en a besoin.

Et c’est pour t’aider à tenir, comme tu as toujours su le faire que je vais maintenant te dédier « Sois optimiste », une biguine qui figure sur mon album « Libre ».  Et je vais demander à toutes les personnes présentes aujourd’hui dans ce studio de Zouk TV, d’aller jusqu’à toi pour te dire, à l’oreille, quelques mots pour te rassurer au nom de toute la Martinique.

Car toute la Martinique aime sa Joby Valente, et elle n’a pas envie d’attendre qu’elle meure pour le lui dire.

Joby Valente, on t’aime !

SOIS OPTIMISTE

« Tes rêves tardent à se matérialiser
On te bouscule, on veut te décourager
Mais il y a quelque part dans ton coeur
Un cri qui attendait son heure
Qui te dit : Que Viva la Vie ! »

Sois optimiste !

Téléchargez légalement « Sois optimiste » ici…

_________________________________________

Laissez moi vous dire… ma tristesse

La vidéo de Debout devant la porte vient enfin d’apparaitre sur internet. Je la publie ici en hommage à ma soeur Agnès,
dont j’assiste, en ce même jour, aux funérailles…

Je vous racontais l’autre jour l’histoire de cette chanson, « Debout devant la porte », interprétée par Gertrude Seinin, qui vient enfin de publier la vidéo sur le net !  Aujourd’hui, je la dédie avec émotion à ma grande soeur, Agnès Lorté, dont j’ai eu l’occasion de vous parler ici…

Ce qu’il y a de super avec Agnès, c’est que je n’ai d’elle que de bons souvenirs. Vraiment sympa cette impression d’avoir connu et côtoyé une magnifique personne.

Magnifique et d’une beauté qui reste gravée dans mon cœur d’enfant…
Merci Agnès !

Pour info :
Téléchargez légalement « Debout devant la porte » ici…

Retrouvez ici les paroles, dont 3 couplets inédits…