Soulagement d’après gros fall frèt !

Mon Mun est guéri !

Un fall frèt, le foie froid… c’est ainsi qu’on appelle une grosse frayeur en Martinique. Et Mun nous a fait un beau fall frèt dès notre arrivée. Mais tout est rentré dans l’ordre, fort heureusement !

munhopital1.jpg
Avec Régine, ma petite marraine, aussi soucieuse que manman. Occupez vous de moi, j’adore !

Je vous le disais ici même tantôt, le paludisme tue ! Et c’est la deuxième fois en deux mois qu’il a attaqué Munyahni, de retour en Martinique. Le mois dernier, il a fait deux visites en clinique à Dakar pour une attaque sévère qui lui a fait perdre 10 kg !

Cette fois-ci, c’est trois jours après notre arrivée au pays qu’il s’est retrouvé alité, et après deux jours de soins maison (avec grand « bain d’eau chaude », remède camerounais made in Ambroise), il a fallu se rendre à l’évidence et… à l’hôpital, dare-dare !

Arrivé aux urgences du CHU de La Meynard, Mun a été immédiatement et fort bien pris en charge. Toute une batterie de tests, de radios et d’analyses plus tard, le diagnostic tombait : paludisme, et dans la mauvaise forme, s’il vous plait.

Il lui fallut commencer immédiatement un traitement de choc et passer la nuit en observation et sous perfusion. Le lendemain, re-tests… Mais la fièvre était tombée et le traitement s’averrait efficace.

Après deux jours et une nuit aux urgences, j’ai pu récupérer mon petit bout (heu… 1,85 m quand même hein) et le ramener à la maison où tout le monde le bichonne afin qu’il se remette vite sur pieds. Encore quelques jours de traitement et d’analyse et hop, et au boulot avec Ambroise, mon beau-frère, époux de Régine, qui l’attend de pied ferme pour l’initier à la prise de son.

Autorité dans son domaine, Ambroise Voundi est le mieux placé pour lui mettre le pied à l’étrier. Mais, nous en reparlerons… Pour le moment, je vous laisse, faut que j’aille vérifier que le lit est bien bordé et lui faire, en passant, un gros calin d’amour de la part de vous tous, n’est-ce pas ? Je n’y manquerai pas !

Quant à nous, je suis en train de vous concocter de jolis souvenirs brodés de fil d’or… Ah, ces retrouvailles, si vous saviez !!! Hummmmm.….