Noël aux Antilles : La famille, de l’art, du cochon et des tas de chansons

Pas de pitié pour les cochons, dans l’ambiance des Chanté Nwel !

Si la Tabaski est la fête du mouton, aux Antilles, Noel est celle du cochon que l’on sacrifie pour l’occasion et que l’on déguste sous toutes ses formes, en famille, et en chantant à tue-tête !…


Le groupe « Racines Noël », La Bonne Nouvelle ! accourrons y vite, accourrons y donc !

Il en va ainsi depuis toujours. La tradition se perpétue… Du cochon, on fait du boudin, des pâtés, du jambon dont l’os parfumera notre première soupe de l’année. Et du ragout avec les Pois d’Angole et les ignames qui vont avec. Ceci est le repas traditionnel de Noël en Martinique.

Avec cela, on goûte au sirop de groseille. Alors le sirop de groseille, c’est un délicieux sirop qui accompagne le punch blanc. C’est ce que les Martiniquais ont fait du bissap, cette plante à fleurs rouges que l’on fait sécher au Sénégal et qui donne du jus toute l’année. En Martinique, une fois la floraison finie, on oublie jusqu’à la fin de l’année d’après.

A Noël, on déguste aussi le shrub, un mélange de rhum et d’aromates précis dont la pelure des oranges que l’on a mangées le 1er de l’année en cours et que l’on a laissé sécher toute l’année pour en faire la boisson officielle de cette époque de l’année.

Vous venez de vous accouder à table. Venons en aux chansons. Il fut un temps où l’on se devait de posséder son Kantik, recueil de toutes les paroles des chansons que l’on ne chante qu’à Noël puisqu’elle louent toutes l’évènement. Les chanter avant ou après, c’est quasiment impossible. Donc le moment venu, il faut être capable de les chanter avec tout le monde lors des traditionnels « Chanté Noël » où les voisins et amis se réunissent à tour de rôle dans les maisons, dans la période précédent Noël pour chanter ensemble.

De nos jours, les chansons sont diffusées par les moyens modernes, cd, clips, dvd…

Pourquoi je vous dis tout ça, alors que moi, comme je vous l’ai déjà dit, je ne crois pas du tout à l’histoire de l’enfant Jésus ?… Parce que pour moi qui suis de passage, ce moment, puisqu’il existe et qu’il réunit la famille, est à prendre, et à vivre. Comme je vais le faire en famille ce soir, je vous ai donné le menu et le programme musical, bien que je vais tenter de chanter autre chose, croyez moi…

A ceux qui croient, comme à ceux qui n’y croient pas, je souhaite une bonne fête de partage en famille. Et à tous je souhaite vraiment une dou-ou-ce nuit !

3 comments on “Noël aux Antilles : La famille, de l’art, du cochon et des tas de chansons”

  1. imaniye dit :

    Mais toi !!! Je n’ai pas ton numéro dé ! Et tu m’as abandonnée, snif !
    Bonnes fêtes ma chérie, j’espère te le dire très vite de vive voix… dès que tu m’auras appelée. Bizu sucré

  2. DIALLO dit :

    JOYEUX NOEL A TOUTE LA FAMILLE ET BIEN SUR A TOI PARTICULIEREMENT.
    ANTA

Comments are closed.