Régine Féline

MES INTERPRETES :
Gertrude Seinin – Malavoi – Orlane – Mounia – Les Maîtres du Bèlè – Kali – Angèle Assélé – Céline Flériag – José Versol – christiane Valéjo et…

REGINE FELINE, MA PLUS QUE SOEUR

Régine Féline et moi, c’est une grande histoire d’amour et d’amitié. Nous sommes les deux dernières d’une famille de 13 enfants du côté maternel (côté paternel, il nous faut rajouter environ 17 frères et sœurs… Hé oui !). Aussi loin que je me souvienne, la maison familiale a toujours résonné de nos chants. Nos carrières se croisent et se recroisent au rythme des projets que nous réalisons souvent ensemble.

La créatrice de l’Afro-zouk qu’elle est la première artiste caribéenne à présenter en 1987 est devenu, au fil du temps, une artiste complète qui allie ses talents de comédienne à ceux de professeur de technique vocale, tout en continuant à chanter pour notre plus grand plaisir. J’aurai pu commencer comme ça. Mais Régine Féline est ma petite sœur chérie et entre elle et moi, cela a toujours été la grande passion. Vous me pardonnerez donc ici, de ne pouvoir être totalement objective…

Regine Feline
Régine Féline dans une robe d’hôtesse d’Emilie Daniel
chante aussi bien la musique traditionnelle que la musique de variété, le jazz, le gospel et surtout l’Afro Zouk
qu’elle a inventé avec Ambroise Voundi à Libreville
Photo : D.R

La danse, le chant, la comédie… Aussi loin que remontent mes souvenirs, Régine a toujours été dans la vie ce qu’elle est aujourd’hui sur la scène. Dernière de la famille, elle était gâtée par tout le monde, surtout parce qu’elle était amusante et gaie, sireuse comme on dit aux Antilles, c’est-à-dire imprévisible et parfois embêtante. Il n’y a pas si longtemps, elle m’avouait le plus sérieusement du monde que, quand on était petites, elle cachait et parfois même jetait mes livres (mais enfin mon dieu, Régine, comment peut-on jeter un livre ?) et mes journaux pour que je consente à jouer avec elle, « Sinon tu restais dans ta lecture toute la journée et moi, je m’ennuyais ! » m’explique-t-elle devant mon air sans aucun doute ahuri. C’est vrai qu’à part de se battre pour le même chapeau de messe tous les dimanches matin, on s’amusait très bien ensemble, avec nos frères et soeurs et les petits voisins !

Nos grandes sœurs et nos grand frères adoraient tous la musique, chantaient et dansaient le plus souvent à merveille, de même que maman à qui il arrivait d’accompagner ses filles ainées au Punch en musique du dimanche midi et ses dernières filles (Régine et moi quand nous en eûmes l’age) en boite de nuit. Si j’introduisis la musique classique occidentale dans la maison à travers mes leçons et mes exercices de piano, je me réveillais ou m’endormais avec Nat King Cole, Ray Charles, Charles Aznavour, Lola Martin, Aretha Flankin, Stellio, Ella Fitzgérald, Myriam Makéba, Marius Cultier, Louis Armstrong, Les Ryco-Jazz, Los Macucambos, Francisco, Marius Cultier, Otis Redding, ou encore Jaaaaaaaaaaaaaames Brooooown ! Rien que de le dire comme ça me restitue l’ambiance de l’époque. Vous pensez bien que abreuvées de la sorte, nous n’étions pas en reste et notre premier groupe fut un trio où je jouais du piano, Régine chantait et dansait et Paule de 2 ans mon ainée qui avait un talent certain, jouait les percussions sur la table de la salle à manger.

Ce groupe était bien sur familial, mais nous ne fîmes Régine et moi aucune difficulté par la suite pour monter sur scène y faire, très jeunes, nos premiers pas… Je nous revois, elle 10 ans et moi 12, chantant à double voix « Rhum la man ka mandéw padon wayayaye » (tu te souviens Régine, haha !!! Je te demande pardon, ô rhum !) sur la scène de l’Olympia de Fort de France et remportant le premier prix du concours de chant auquel maman nous avait permis de nous inscrire. C’est ainsi, tout naturellement que nos carrières se sont mêlées, dans le cadre familial où nous avons étroitement collaboré à tous les spectacles de maman. Je lui créais des chansons qui lui collaient au corps aussi bien que les robes de maman, comme ce fut le cas pour « Manon au Pays de Mâmâ Dlo » où elle interprétait la fée Citrine qui chantait 10 chansons originales. Dans sa carrière solo également où j’ai eu à composer pour elle des chansons actuellement enregistrées sur ses 3 albums.

Régine a enregistré pas mal de mes titres sous la houlette de son époux, mon bien-aimé beau-frère Ambroise Voundi. Et j’ai collaboré à ceux qu’ils ont créés ensemble, tant au Gabon où je vécus deux ans avec eux, à l’époque glorieuse du studio Mademba de Libreville, qu’à Fort-de-France. Beaucoup de compositions créées spécialement pour elle à l’occasion des grands shows de maman sont encore inédites et nous espérons bien pouvoir un jour, les enregistrer sur un album hommage à notre regrettée mère.

Regine Feline Ethnik

Régine poursuit une carrière solo mais elle participe aussi à des groupes comme « Lébeloka », le premier groupe féminin de percussions créé par Willy Léger, avec qui elle est ici en prestation live. Photo : D.R.

En attendant, Régine Féline a repris le flambeau des présentations de costumes traditionnels, tout en poursuivant sa carrière de chanteuse qui sera bientôt enrichie d’un nouvel album en préparation. Mais chut ! C’est un secret que nous partagerons bientôt. En attendant, elle participe activement aux performances de Abishag, sa fille, ma filleule et homonyme, artiste plasticienne de talent ! Ce qui confirme que, comme disent les proverbes antillais, Chien paka fè chat, les chiens ne font pas des chats ou, mieux, Yich tig paka fèt sans zong, l’enfant du tigre ne naît pas sans ses ongles, ce qui convient parfaitement bien à ma belle Féline !

Visitez le blog de Régine Féline : Biographie, chansons, photos
http://www.myspace.com/reginefeline

7 comments on “Régine Féline”

  1. imaniye dit :

    Coucou Corinne, quel plaisir de te retrouver…
    Envoie moi ton mèl par l’intermédiaire de « Contact » stp.
    Je t’embrasse
    Imaniyé

  2. daniel dit :

    Ma cousine,

    Je suis fière de toi ma cousine, ta voix est superbe, tes chansons superbes, tu représente bien la Martinique.
    Je t’aime et j’espère te revoir bientôt.
    Corinne DANIEL

  3. mykyfunky dit :

    merci d’exister contnue a distiller de ton harmonie angeline et tellement feline…..
    j’aimerais tant venir voir ton concert
    alors a quand the regine feline orchestra
    big kiss
    pliss foss

  4. daniel janin dit :

    c’est pour moi la voix de la Martinique

  5. sdf dit :

    j’adore….hum

Comments are closed.