Dilemme de la semaine, la question : Si c’était vous, qu’auriez vous fait ?

Petite question, grand dilemme…

Mettez vous dans la peau de Bilou et décidez comme elle de la suite de l’histoire… ET si c’était à vous que cela arrivait, quelle serait votre décision ?

enigme.jpg

C’était une nuit noire, glaciale et solitaire pour Bilou qui, par un extraordinaire concours de circonstances plus pénibles les unes que les autres, se retrouva ce soir là à affronter une violente tempête, sur une route perdue dont elle négociait tant bien que mal les pentes et les nombreux virages au volant du vélomoteur.

Quelle idée de partir à l’aventure sur un vélomoteur ! Nuit, pluie et brouillard ligués contre elle, elle bénit toutefois le ciel que des éclairs foudroyants lui permettent de voir un peu mieux dans l’enfer où elle naviguait. C’est alors qu’a la faveur de l’aveuglante lueur improvisée, elle les vit tous les trois, trempés, blottis les uns contre les autres dans un arrêt d’autobus qui, sous ses yeux, fut arraché et emporté au loin par un vent plus que furieux…

Alors lui ? Elle le reconnut au premier regard. Voilà, il était là celui pour qui elle était née, toute son âme le lui dit au moment même où elle posa les yeux sur lui. Qui que soit par ailleurs cet homme grelotant sous la pluie, c’ était bel et bien l’homme de sa vie, elle en fut assurée.

A ses côtés, Ben ! Le cœur de Bilou ne fit qu’un bond de joie en le découvrant là aussi. Autrefois, il lui avait sauvé la vie. Et voilà qu’il avait besoin d’elle, quel bonheur de pouvoir lui rendre service !

Et puis, entre les deux hommes qui tentaient en vain de lui barrer la pluie, il y avait une veille dame si terrorisée et si frileuse qu’il était certain qu’elle mourait si elle devait demeurer là plus longtemps.

Il fallait de toute évidence fuir au plus tôt de cette situation où leur vie était menacée. Seulement voilà, il n’y a qu’une place à prendre sur un vélomoteur, alors qui Bilou devait-elle sauver ?

La vielle dame ? Elle était de tous la plus vulnérable, la pauvre… Comment ne pas l’aider, la secourir ? Mais Ben lui avait sauvé la vie ! Il était bien normal que ce soit à son tour d’être sauvé… En même temps, ce n’est pas tous les jours que l’on rencontre l’homme de sa vie, c’est bien la première fois et cela peut ne plus jamais se reproduire…

Plus que quelques minutes et les éléments les charroient… Il faut partir. Vite…
Que fait Bilou selon vous ?
Et vous, que feriez vous ?

Je vous laisse le temps d’y réfléchir et vous donne rendez-vous demain ici même, pour connaitre Le choix de Bilou…

Image dans son contexte original :
www.sudoku-gratuit.fr/enigmes-casse-tete.htm
.

4 comments on “Dilemme de la semaine, la question : Si c’était vous, qu’auriez vous fait ?”

  1. Régine Féline dit :

    si manman’w é mandanm aw té ka néyé, man lé save kiles ou té ké sové ?

    Cela me rappel un proverbe bien de chez nous.

    Merci Ima

    Biz

Comments are closed.