Si maintenant le lait tue les bébés…

Est-ce que ce monde est perdu ?
Empoisonner sciemment des bébés pour faire de l’argent…
L’homme peut-il descendre plus bas ? Cela me désespère…
Je crois que ce monde est perdu.

bébés chinois

Chaque jour se lève nous apporte et nous confirme la « nouvelle » que quelque chose ne va pas du tout dans ce monde. Il ne tourne plus rond du tout ! Quand ce ne sont pas les éléments naturels qui se déchainent comme en Haïti que trois cyclones consécutifs ont fini d’enfoncer plus bas que terre, ce sont les hommes ne se font pas de cadeaux et les guerres de toutes sortes les opposent…

On sait que la terre court à sa perte, que le trou s’agrandit dans la couche d’ozone, que les agriculteurs africains et indiens sont sciemment affamés et méthodiquement réduits à la mendicité pour des semences stériles, on sait que les nappes phréatiques, les rivières, les océans, les lacs sont pollués partout. On a inventé un nouveau mot, la mal bouffe pour dire que mal manger est devenu culturel et banal. On n’a toujours pas trouvé le remède qui guérisse du cancer, mais on continue à nous vendre des trucs qui nous le donnent ou nous le donneront…

On nous a volé les étoiles dans le ciel, moins nombreuses que les satellites et même on a commencé à les vendre, officiellement, comme c’est actuellement le cas pour la lune. Tout le monde voit bien qu’il n’y a plus de saison… Le désert avance. Les abeilles meurent par millions en ce moment même, semant une panique sans nom dans les milieux scientifiques, car sans elles pas de pollinisation, et alors là, autant le dire en trois mots, adieu la vie !

Tout cela n’est pas drôle. Et on vit avec. Mais quand même, quand même, quand même, empoisonner sciemment des bébés pour faire de l’argent…

Comment peut-on maintenant espérer que les choses aillent mieux, si elles descendent si bas dans l’in-humanisation… Des bébés, vous vous rendez compte ? Ces gens là se réunissent et décident qu’ils vont ajouter dans le lait un produit inutile et nocif, qui va donner l’impression qu’ils sont plus riches en protéines même si ce n’est pas vrai, et que tant pis pour les enfants, du moment qu’ils écoulent leurs stocks… Les stocks empoisonnés se sont écoulés en Chine mais aussi au Gabon, au Burundi, en Birmanie, au Bangladesh et au Yemen.

Ce qui se passe actuellement en Chine montre bien que « l’homme » ne recule devant rien pour s’enrichir. Je pense que l’homme est perdu. Je ne crois pas qu’il changera de cap, car même sa mort ne le dérange pas, il amasse sa fortune pour immortaliser son nom et nantir ses descendants… Vraiment, en vérité, je vous le dis, même si quelque chose de presque mort en moi me crie d’une voix petite et lointaine « ne désespère pas », ce soir, ça sonne creux à mes oreilles sonnées par le constat et j’ai pas envie de l’entendre. Ce soir je pense vraiment que le monde est perdu.

Fiche qu’il faut que nos gosses soient forts, fins et filés pour le réparer. Déjà, il faudrait qu’ils aient le moral et l’envie de le faire. Quand ils voient ça, mais où donc vont-ils puiser le courage ?

________________________________________

B O N U S

L’info qui tue :
En ce 23 septembre 2008, on nous apprend que environ 13.000 nourrissons chinois ont été hospitalisés et quatre sont décédés au cours des derniers mois après avoir développé des calculs rénaux causés par la consommation de lait en poudre frelaté contenant de la mélamine.

Mais… c’est quoi la mélamine ?
Le produit chimique avec lequel on a fabriqué le formica !

Image des bébés chinois dans son contexte original, sur un site qui demande si on doit arrêter de faire des enfants pour sauver la planète ! 🙁

 

2 comments on “Si maintenant le lait tue les bébés…”

  1. Imaniyé dit :

    Ayayayayayayayiiiiiiiiii !!!

  2. vee dit :

    Moo je vois mal comment les choses pourraient revenir à la normal. l’humanité est allé trop loin pour qu’un retour en arrière soit possible. il ya aura toujours des personnes mal-intentionnées pour continuer le massacre. tout ce qui pourrait sauver la terre, c’est un game over, recommençons tout depuis le début.
    mon avis peut sembler ultra pessimiste mais vu comment le monde tourne actuellement, on n’est pas prêt de voir du changement (dans le bon sens).

Comments are closed.