Toutankhamon : L’homme dieu vaincu par.. un moustique

Le mystère révélé…

La photo du jour c’est ce moustique capturé sur mon bureau ! Si ça se trouve, celui qui a tué Toutankhamon est peut-être encore plus petit que ça… Respect pour la Nature papa !
moustique
Ciel, un hélicoptère !

Le mystère est enfin révélé un peu partout : on sait avec certitude aujourd’hui que Toutankhamon, le jeune et mythique pharaon au masque d’or n’est pas mort assassiné comme on le pensait.  Il fut victime d’une part d’une maladie osseuse congénitale. Il s’avère avec certitude être le fils d’une femme dont on ignore encore l’identité et de son frère, le phararon Akhénaton, autre révélation des tests adn pratiqués sur les momies. Mauvais départ dans la vie que le consanguinité, même pour un dieu vivant.
Mais peut-être aurait-il pu vivre un peu plus si sa route n’avait croisé celle de la plus insignifiante des créatures qui peuplaient  ses royaumes, le moustique. Celui là même qui, piquant Alexandre le Grand, mit fin à sa fulgurante carrière de la même manière, en lui transmettant cette maladie dont je vous disais ici qu’elle est un serial killer, le paludisme.

C’est lui qui, il y a des milliers d’années a précipité la mort du jeune pharaon à 19 ans. Gadi, le jeune homme à qui je parle dans cet article n’a pas survécu non plus au même fléau. Il tue silencieusement des milliers et des milliers de gens particulièrement en Afrique où il coûte cher de le soigner.

Les grands hommes, les vrais et ceux qui prétendent l’être devraient faire plus attention aux moustiques d’après moi… Et tous ceux qui comme Youssou Ndour en ce moment même, tel que relaté ici, font des actions pour sensibiliser sur ce fléau doivent être encouragés, félicités et remerciés au passage…

1ère publication : 10 février 2010