Idrissa Diop : Quel album sompteux !…

ÉCOUTÉ POUR VOUS :
LE DERNIER IDRISSA DIOP TIENT TOUTES SES PROMESSES

Je commence désormais la journée avec « Temporal », le titre 7 du dernier album de la star dont je ne cesse de vanter les talents, el grande Idrissa Diop ! Son album est comme un bonbon : il se déguste sans modération.

Idrissa Diop sans chapeau !
Idrissa, un musicien en or !

Il fallait beaucoup me plaire pour remplacer le dernier opus Jocelyne Béroard, « Madousinay » en tête des chansons que j’écoute quand je me lève le matin, depuis un certain temps. Je suis comme ça, j’ai des périodes… Aretha Franklin, Richard Bona…, ces derniers temps Jocelyne Béroard et maintenant, Idrissa. J’ai sélectionné les titres que je préfère et je les passe en boucle. Mon corps danse tout seul, mes doigts pianotent le texte sur le clavier, ma tête est aux anges. Et je vole… comme j’aime, vous savez déjà…

J’adore donc ‘Temporal’, N°7, et je le me passe, avant de plonger dans le 5, le fameux ‘fly on’ dont je vous ai déjà parlé… Après quoi j’écoute le 13, et puis je passe au 12, puis au 8 et je termine par le 14, où accompagné par un piano, la voix de Idrissa nous emmène dans son univers de Peulh. Mais ce n’est pas vraiment fini, car je retourne au 7… qu’il m’arrive de me repasser encore et encore…

Pochette de “Historia” de Idrissa Diop
L’album de Idrissa, « Historia », actuellement en vente au Just4U à Dakar !

Il y a des titres que je vais moins écouter, car je ne suis pas trop salsa. Si vous l’êtes, bonne nouvelle, cet album est pour vous. Idrissa qui l’a baptisé Historia, y chante en espagnol des morceaux superbes. Il s’est entouré de grands comme Carlos Santana et alors là, même si on n’est pas trop salsa, on s’incline. C’est que bon !

Voir la rencontre Idrissa Diop/Carlos Santana sur « Historia »
C’était en 2006, au Festival de Jazz de Montreu. Voici Idy en live !

Pendant que j’écris, Munyahni passe en trainant les pieds devant mon bureau et, après m’avoit dit bonjour, me lance d’un air encore endormi :
– Tu l’aimes trop ce gars là !
– Hein ?
– je t’ai dit que tu l’aimes trop ce gars la !
– Ah… et cela pose un problème ?
– Chaque fois que tu le vois, c’est ahhhhhhhhh… Chaque fois que tu l’écoutes, c’est ahhhhhhhhhhhh… Y’a quelque chose.
– Hein ? C’est drôle, je suis en train d’écrire un article (cet article) sur lui… (Autrement dit, mon p’tit père, c’est pire que tu imagines ! mais je me garde de lui dire…)
– Ca fait au moins 6 articles que tu écris sur lui, au moins ?!
– Munyahniiiiiiii !!!…. J’ai écrit DEUX articles sur Idrissa Diop sur le blog :
le jour où j’ai chanté avec Régine et lui, et le jour où je l’ai rencontré avec tatie Sylviane.
– Ah… Je sais pas. En tous cas, y’a quelque chose » conclut-il avec un regard mauvais…

Mon pov ti boug chérikoko an mwen… S’il savait que je suis en train de retranscrire une interview de lui pour le numéro de novembre du magazine urbain « Waaw » dont je vous parlerai très bientôt, mais que dirait-il ?
Hé, dîtes, approchez vous… chuuuut, doucement, il pourrait nous entendre… Hé, vous savez quoi ? Je crois bien qu’il est jaloux ! Hihihi…

Portrait de la star dans son contexte original :
www.grangeprod.com/?p=13.