WOOTICO.COM : une histoire chère à mon coeur

Retrouvez-moi régulièrement sur Wootico.com

Wootico.com
J’ai l’honneur et le grand plaisir de diriger l’équipe rédactionnelle de ce site internet pas comme les autres, portail de la vie artistique et culturelle au Sénégal ou en relation avec le Sénégal. Cette aventure qui a démarré le 1er Août 2007 est une source de connaissances et d’enrichissement pour moi qui ai si soif de connaitre et d’apprendre. En plus de partager un vrai travail d’équipe avec des gens formidables, il m’offre de rencontrer plein d’artistes de tous horizons qui m’enchantent et m’inspirent.

Retrouvez mes articles en ligne sur www.wootico.com

Je joue le jeu, par Imaniyé

Rencontre avec la peinture et l’ école de la Médina
Avec Kr� et Morin�Entre Kré à gauche et Morin à droite, sous l’objectif de KRN
Coups de coeur pour des artistes africains passionnants

C’est l’histoire de deux peintres qui font du célèbre quartier de La Médina de Dakar, le quartier général et le berceau d’une peinture qui se veut absolument libre, affranchie de tout autre critère que l’inspiration du moment et l’aspiration du coeur. Ici, on peint à même le sol, à toutes heures, et à tous les coins de rues, des expositions d’œuvres plus ou moins réussies habillent les trottoirs…

Kre : Les mots dits
Morin, de Kré ou de force

J’ai vu le grand Youssou sur une scène petite comme un mouchoir de poche… J’ai frémi en écoutant des rugissements de bonheur… J’ai serré la main d’une icone vivante de la musique sénégalaise… Et d’autres coups de coeur pour des artistes authentiques !

Youssou Ndour au Just4U
Photo: Matar Ndour
Youssou Ndour, Just for You !

Quand Abou Thiam se jette à l’eau

Abou Thiam

Photo : Djibril Sy

King Mensah, le rugissement de bonheur du Roi lion du Togo

King Mensah

Photo : D.R.

Edu Bocandé, un parcours sans faute

Edu Bocand�

Photo : Naomed

Seydina Wade, attention : icône !

Seydina Wade
Photo : Laurence Gavron

L’Afrique nous fait tout son cinéma !

Quand on vient comme moi des Antilles, on ne se doute pas une seconde que le cinéma soit si présent en Afrique et au Sénégal, où il n’y a pourtant pratiquement pas de salle cinéma ! Les amateurs sont obligés de s’abonner à des clubs comme le « Cinéma de Nuit » du restaurant « Le Bideew » qui propose à une foule gourmande tous ces films qui ont jalonné l’histoire de cet art dans le pays. Je découvre un terrain foisonnant et des cinéastes qui créent courageusement et rageusement, par tous les temps…
Wootico accueille largement le cinéma dans ses pages. En plus d’articles de fond sur les grands du genre et des critiques de films qui permettent d’y voir plus clair, le site a montré et donné la parole à quelques cinéastes qui ont accepté eux aussi, de jouer le jeu, et de se confier.

Mama Keita, le cinéaste caméléon

Avec Mama Keita
Mama Keita, mon premier rendez-vous cinéma pour Wootico
Photo : KRN

Touche pas à mes valeurs !

En tant que native de la Diaspora, j’ai une susceptibilité très forte sur le respect du à la mémoire de mes ancêtres, quels que soit l’endroit sur le continent dont ils soient originaires. J’hésite à me prononcer sur certains comportements que je ne juge pas avant de me donner la possibilité de les comprendre. Mais certaines choses me choquent suffisamment pour que j’ai envie de dire « non » avec l’énergie de l’espoir ! Personnellement, je dis non à la profanation des sépultures des griots sérères ! C’est ce que me parait être cette exposition de crânes dans un parc animalier, jadis terre où l’on inhumait les griots du village dans les baobabs sacrés. Les tombeaux des griots du passé sont-ils profanés ? Ou bien est-ce plutôt là une action de protection du capital du lieu comment l’affirment d’aucuns. Je ne sais pas, je demande…

Les crânes de griots exhibés à Bandia: scandale ou bonne action?

Les cr�nes de Bandia
Une image qui me touche…!
Photo : Imaniyé pour La Caravane du Retour

Non à l’emploi des images terribles de la souffrance d’un esclave pour vendre aucune marchandise que ce soit !
L’esclavage pour vendre: Radio Nova s’excuse!

Non!

HOMMAGE A AIME CESAIRE DANS WOOTICO

De l’annonce erronée de sa mort à sa portée en triomphe au panthéon martiniquais, j’ai écrit sur cet homme hors du commun qui me laisse, comme tout le monde, orpheline. Car comme tout le monde, je l’aimais pour ce qu’il a toujours été, pour sa simplicité autant que pour sa prose, pour sa gentillesse autant que pour son génie.

Merci à Wootico.com de m’avoir permis d’exprimer mon émotion dans les pages suivantes

Aimé Césaire: La simplicité faite homme!

Littérature / Poésie par Imaniyé

Aimé Césaire: Un homme tellement simple, un homme tout simplement...

Photo: Droits réservés

A partir d’aujourd’hui, un concert de louanges va s’élever dans le monde entier pour célébrer la grandeur, la hauteur, la dimension du Leader Fondamental qui vient de nous quitter. Et ce ne sera que justice, car Césaire mérite tous les honneurs, quoi qu’en disent ses détracteurs car il en existe aussi, dans son propre camp, dans sa propre île, dans cette ville qu’il a servie 50 ans! Oui, Césaire fut un grand homme mais il resta toute sa vie durant un homme simple, tellement simple…

Lire la suite de « Aimé Césaire: La simplicité faite homme! »

Wade: chantre de quelle diaspora?

Chroniques / In memoriam par Imaniyé

A l’heure du rendez-vous raté...

Photo: Droits réservés

Wootico est en deuil, comme tout le monde… Et à la rédaction, les leçons à tirer de la disparition d’Aimé Césaire nous frappent comme des coups qui nous rappellent que l’heure de nous-mêmes a sonné! Aussi, l’hommage de Wootico à Aimé Césaire se poursuivra jusqu’à lundi prochain, où la programmation reprendra ses habitudes. Par la suite, Aimé Césaire continuera d’être présent en une grâce à la rubrique « Wootico pour Césaire », interactive et régulièrement actualisée, publiée jusqu’à la date anniversaire de la naissance de celui qui, loin de mourir, semble renaître aujourd’hui. Ainsi, Wootico souhaite-t-il immortaliser cette intense émotion pour remarquer et marquer cette ambiance d’heure de vérité… Et de quatre vérités.

En vérité, quand il parle de Diaspora, il nous semble que le Président Wade oublie les millions de descendants d’Africains déportés qui ne sont pas afro-américains. Dans son livre « Un destin pour l’Afrique », on est surpris de découvrir que son chapitre consacré à la Diaspora ne concerne que les Noirs des Etats-Unis. Sa présence aux funérailles de Césaire aurait fait du bien à son image auprès des Afro Caribéens qui devront attendre encore que paraisse l’homme qui, à leurs yeux, pourrait être vraiment qualifié de chantre de la Diaspora… Toute la Diaspora.

Lire la suite de « Wade: chantre de quelle diaspora? »

Béliya pour Césaire

Chroniques / In memoriam par Imaniyé

Les étudiants du Lycée Schoelcher attendant le cortège

Photo: Monique Kromwell

Tous les événements, nous les vivons à Wootico avec nos âmes d’artistes. Certains de ces événements, bien souvent, nous inspirent… Alors qu’est-ce que nos âmes d’artistes ont ressenti et retiennent du choc de la disparition de Césaire? Car soyez assurés qu’il ne s’agit pas purement et simplement pour nous ici de l’histoire, de la vie et de la mort d’un homme. En espérant pouvoir un jour comprendre toutes les retombées et tous les phénomènes dont nous serons les témoins dans cette première ère de l’après-Césaire, Wootico.com poursuit son hommage à travers cette nouvelle rubrique, jusqu’au 26 juin, son jour anniversaire.
Au menu de cette première publication: que veut dire Béliya, ce mot que le peuple a crié au passage de Césaire? Il fut aimé, certes, mais il fut plus aussi et bien plus qu’à son heure, haï, détesté pour ses idées. Jusqu’à aujourd’hui où il est insulté sur le Net… On aura tout vu! Voyez vous-mêmes… Voyez aussi les mots qu’il a choisis pour l’accompagner dans l’éternité. Des mots somptueux, les derniers qu’il ait voulu nous dire. Si vous avez, vous aussi quelque chose à dire, à lui dire, cette rubrique est désormais la vôtre.

Lire la suite de « Béliya pour Césaire
Je vous ferai vivre mes prochaines rencontres les plus marquantes, promis…